Publicité

RDC : la justice aux trousses de l'archevêque Ambongo après des critiques contre Tshisekedi

Le procureur général près la Cour de cassation a ordonné l'ouverture d'une enquête judiciaire contre l'archevêque Fridolin Ambongo, suite à des propos tenus contre le pouvoir de Félix Tshisekedi lors de la messe pascale.

Le Cardinal Fridolin Ambongo

Le Cardinal Fridolin Ambongo

Les accusations portées contre ce prélat de l'Église catholique  en RDC se concentrent sur des allégations de propagation de faux bruits et d'incitation à la révolte. Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 avril, le procureur général près la Cour de cassation a ordonné l'ouverture d'une enquête judiciaire à l'encontre de l'archevêque Fridolin Ambongo. Cette décision fait suite aux propos tenus par l'archevêque lors de la messe pascale, où il a critiqué la gouvernance du président Tshisekedi et la situation sécuritaire du pays.

 

L'archevêque Ambongo, membre éminent de l'Église catholique congolaise et proche du pape François, a dénoncé lors de son discours la mauvaise gestion financière et la crise sécuritaire qui sévit en République démocratique du Congo. Il a également évoqué des problèmes au sein du système judiciaire du pays.

 

LIRE AUSSI : RDC : 20 ans de prison requis contre le journaliste Stanis Bujakera pour un article dans Jeune Afrique 

 

L'enquête judiciaire vise à examiner les accusations portées contre l'archevêque, notamment celles de propagation de faux bruits, d'incitation à la révolte et d'atteinte aux vies humaines. Ces accusations découlent des propos tenus par l'archevêque, qui ont été considérés comme violents et provocateurs par le procureur général.

 

L'archevêque Ambongo est reconnu pour ses prises de position courageuses sur les questions politiques et sociales en République démocratique du Congo. En tant que membre influent de l'Église catholique congolaise, ses déclarations ont attiré l'attention et suscité des réactions parmi les fidèles.

 

 

 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire