Publicité

L'UE débloque 47 millions d'euros pour la lutte contre le terrorisme au Bénin

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a annoncé lors de sa visite au Bénin la mobilisation de 47 millions d'euros pour renforcer les capacités du pays dans la lutte contre le terrorisme. Ces fonds seront utilisés pour l'acquisition de drones, d'aéronefs et de systèmes de collecte de renseignements, ainsi que pour la formation de pilotes d'hélicoptères, de drones et d'analystes.

Le chef de l'État béninois, Patrice Talon et le président du Conseil européen, Charles Michel en visite à Cotonou. © Présidence du Bénin

Le chef de l'État béninois, Patrice Talon et le président du Conseil européen, Charles Michel en visite à Cotonou. © Présidence du Bénin

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la coopération entre l'Union européenne et le Bénin, visant à promouvoir la paix et la sécurité dans la région. Le président du Conseil européen, Charles Michel, a conclu sa tournée ouest-africaine par une visite de 24 heures au Bénin, marquant ainsi le soutien de l'Union européenne au pays dans plusieurs domaines, dont la lutte contre le terrorisme.

 

Lors d'une audience avec le président béninois Patrice Talon, Charles Michel a annoncé un financement de 47 millions d'euros dédié à la lutte contre la menace terroriste. « Nous mobilisons, pour cette année seulement, 47 millions d'euros pour l'acquisition de drones, d'aéronefs et de systèmes de collecte de renseignements, afin de soutenir les initiatives visant à faire reculer la menace terroriste », a déclaré le leader politique européen.

 

Ces fonds seront utilisés pour acquérir des aéronefs de reconnaissance et des équipements, ainsi que pour former des pilotes d'hélicoptères, des opérateurs de drones et des analystes.

 

LIRE AUSSI : Coopération Bénin-France : 02 choses à retenir de la visite de Macron à Cotonou 

 

Cette décision fait suite à une demande formulée par le Bénin et s'inscrit dans le cadre de la facilité européenne pour la paix. Les commandes ont déjà été passées et les premières livraisons sont prévues pour la rentrée prochaine. À cette occasion, le ministre d'État des Finances et de la Coopération, Romuald Wadagni, a accompagné le chef de l'État pour passer en revue les autres partenariats.

 

En marge de cette annonce, Charles Michel a visité plusieurs sites d'intérêt au Bénin. Il s'est rendu à la Cité du savoir et de l'innovation, Sèmè City, un lieu qui suscite l'admiration de tous les visiteurs de marque. Il a également visité le centre de déminage et de dépollution, ainsi que le fort portugais de Ouidah, en compagnie du ministre des Affaires étrangères.

 

 

Dans la même catégorie
Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji. © Présidence du Bénin

Crise Bénin-Burkina : Cotonou annonce l'accueil de 5000 réfugiés burkinabés

Alors que les tensions s'exacerbent entre le Burkina Faso et le Bénin voisin, Cotonou a accueilli il...

Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire