Publicité

Burkina : l'armée reçoit une douzaine de drones de combat

L'armée de l'air burkinabè a reçu des mains du capitaine Ibrahim Traoré une douzaine de drones de combat le lundi 8 avril 2024. L’objectif affiché avec cette nouvelle acquisition est de lutter efficacement contre le terrorisme.

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina Faso remettant les nouveaux drones à l'armée.

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina Faso remettant les nouveaux drones à l'armée.

Un nouveau pas dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. Dans le but de mieux armer ses hommes pour lutter contre le terrorisme, le Président burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, a remis le lundi 8 avril 2024 un lot de drones de combat. Ce lot de drones de combat est constitué de Bayraktar TB2 et de Bayraktar Akinci du constructeur Baykar.

 

Le Président burkinabè est heureux de la performance de ces nouveaux appareils. « TB2 n’est plus à présenter. Il fait ses preuves depuis le début de cette guerre et je pense que la nouveauté, c’est Akinci qui a surpassé les capacités techniques que le constructeur avait prévu. On l’a soumis à de fortes épreuves dans ses capacités d’emport, d’endurance, de plafond, de vitesse, de performance, etc. Ce sont des appareils très performants, fiables que nous avons actuellement », a-t-il déclaré.

 

Le  général Kassoum Coulibaly, ministre de la défense et des anciens combattants, a déclaré que : « Tous les tests ont été concluants ; c’est donc une fierté de confirmer que ces appareils rejoignent la flotte de l’armée burkinabè ». Il estime que l’agrandissement de la flotte burkinabè permettra d'effectuer une “surveillance permanente” et d’intervenir au moment opportun.

 

LIRE AUSSI : Burkina : Le président du Faso promulgue la loi portant modification de la Constitution

 

De son côté, le ministre de la défense, le général Kassoum Coulibaly précise également que l'armée dispose « d’une multitude d’engins de ce type actuellement dans le ciel, qui scrutent, qui recherchent pour retrouver et détruire tout ennemi grâce aux contributions des populations».

Le Président Ibrahim Traoré a salué la Turquie, notamment son président Recep Tayyip Erdogan pour la « coopération saine et sincère » que le pays entretient avec le Burkina Faso.

 

Le Burkina a pris ses distances de la France comme partenaire et est désormais aux côtés de nouveaux alliés comme Moscou et Ankara. Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à des attaques djihadistes attribuées à des groupes affiliés à Al-Qaïda et à l’Etat islamique. Venu au pouvoir à la suite d'un coup d'État en septembre 2022, le président Ibrahim Traoré a promis ne pas laisser ces terroristes détruire le Burkina sous sa direction.
 

Dans la même catégorie
Des faux marabouts multiplicateurs d'argent

Bénin : le CNIN désactive 570 comptes de faux marabouts sur les réseaux sociaux Facebook et Tiktok

Une vaste opération de lutte contre les activités frauduleuses de faux marabouts a conduit à la désactivation...

Le nouveau chef d'état-major de la Garde nationale, le Colonel Faïzou Gomina

Bénin : le colonel Faïzou Gomina nommé nouveau patron de la Garde nationale

Au Bénin, le commandant de l’opération mirador, le Colonel Faïzou Gomina a été nommé ce mercredi 19 juin...

Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Publicité

Commentaires

Bassirou

C'est bien

10-04-24 à 05:39

Bassirou

C'est bien

10-04-24 à 05:39

Bassirou

C'est bien

10-04-24 à 05:39

Laisser un commentaire