Publicité

Kandi : un assaillant tué, son arme saisie et 2 policiers blessés dans l'attaque armée d'un Commissariat

Dans la riposte menée par l'armée béninoise dans l'attaque du commissariat de police d'Angaradébou dans la commune de Kandi, un assaillant armé a été tué. Deux policiers blessés ont été transportés à l'hôpital, a appris Libre Express de sources sécuritaires.

Image d'illustration

Image d'illustration

Quel est le bilan de l'attaque du commissariat d'Angaradébou dans le département de l'Alibori ? Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars 2024, des individus armés non identifiés ont attaqué le poste de police d'Angaradébou, situé dans la commune de Kandi, dans le nord du Bénin.

 

Selon les informations de Libre Express, le bilan provisoire fait état d'un présumé djihadiste tué par l'armée béninoise appelée en renfort. Des sources de Libre Express affirment que l'armée a pu les mettre en déroute. Un individu armé non identifié a été tué dans la riposte et son arme a été récupérée. Il n'y a pas eu de pertes en vie humaine, mais des dégâts matériels sont à signaler.


Des sources policières ont indiqué à Libre Express qu'une partie du commissariat a été incendiée et que deux policiers blessés au cours de l'attaque ont été transportés à l'hôpital. Elles précisent que les assaillants ont causé d'importants dégâts matériels, mais aucune perte en vie humaine n'a été signalée grâce à l'intervention d'un détachement militaire venu sur place. « Un véhicule a été incendié. Le commissariat a été brûlé en partie. On a pu sauver le commissariat. Il y a eu des engins qui étaient en fourrière qui ont été incendiés », renchérissent des sources policières.

 

LIRE AUSSI : CRIET : un militaire en prison pour avoir reçu 200 000 FCFA dans une affaire de trafic de cigarettes

 

Aucun bilan officiel n'est disponible pour le moment sur cette attaque. Les autorités sécuritaires du Bénin n'ont également pas communiqué sur cet incident malheureux.

Angaradébou, une localité située dans la commune de Kandi a été le théâtre d'une attaque terroriste dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars 2024. Des individus armés, dont l'identité reste inconnue, ont pris d'assaut le commissariat de police.


Les motivations derrière cet acte violent restent pour l'instant inconnues. C'est la première qu'une attaque de présumés terroristes contre un commissariat de police républicaine est signalée dans la commune de Kandi.

 

 

Dans la même catégorie
Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji. © Présidence du Bénin

Crise Bénin-Burkina : Cotonou annonce l'accueil de 5000 réfugiés burkinabés

Alors que les tensions s'exacerbent entre le Burkina Faso et le Bénin voisin, Cotonou a accueilli il...

Interpol. Image d'illustration

Afrique de l’Ouest : 300 interpellations dans une vaste opération contre la fraude financière d’Interpol

Pendant trois mois, l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) a mené une opération...

Un char de l'armée béninoise lors d'un défilé à Cotonou

Le Bénin sécurise son armement avec un système de marquage des armes

Conformément aux directives de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Bénin...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire