Publicité

Bénin : le Parlement rejette la révision constitutionnelle proposée par le député Assan Séibou

Au Bénin, le Parlement a rejeté dans la nuit du vendredi 1ᵉʳ au samedi 2 mars 2024 la proposition de loi portant révision de la Constitution. Trente-cinq députés ont voté contre cette révision constitutionnelle, bloquant ainsi l'examen de la proposition faite par le député Assan Séibou.

Des députés du parlement béninois

Des députés du parlement béninois

Il n'y aura pas de révision de la constitution au Bénin. Après l'étape de la commission des lois de l'Assemblée nationale du Bénin, les députés ont examiné la proposition de la loi potant révision de la constitution béninoise. Venus dans la salle d'audience vers 23 heures ce vendredi 1ᵉʳ mars 2023, les députés sont passés au vote qui doit permettre d'étudier la proposition de loi. 

 

Après quelques minutes de débats houleux, les choses sérieuses ont commencé après 00 heures ce samedi 2 mars 2024.  Lors de ce vote, les députés sont appelés à choisir trois cartons. Il s'agit des cartons vert, rouge et jaune. Le vert représente le oui, le rouge signifie le non et le jaune est abstention. Cent huit (108) députés sur les cent neuf (109) que compte l'Assemblée nationale ont voté dont par procuration. Parmi les députés, seul le parlementaire Denis Glégbéto, député du Bloc républicain, n'a pas voté. Ce parlementaire était simplement absent.

 

LIRE AUSSI : Patrice Talon : «Je ne veux pas qu'on touche une seule virgule de la Constitution »

 

À l'issue du vote, soixante-onze (71) parlementaires ont voté favorablement le oui. Par contre, trente-cinq (35) ont exprimé leur opposition en votant contre la proposition de loi portant révision de la constitution. Mais deux députés ont voté l'abstention. « Nous avons dit à l'entame de l'examen que le nombre de voix pour que la proposition soit étudiée est de 82 voix », a déclaré le président du Parlement, Louis Vlavonou. Il a conclu au rejet par le parlement de l'examen de cette proposition de révision constitutionnelle en l'absence de ce nombre de voix.

 

Le vote exprimé par le Parlement a montré que même dans le camp du président Patrice Talon, les députés sont contre cette révision de la constitution. En effet, sept députés soutenant Patrice Talon et les vingt-huit (28) députés de l'opposition que compte l'Assemblée ont voté contre.

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Niconor ADA

Si la chose n'est pas bon il ne faut pas obligé.

02-03-24 à 05:07

Laisser un commentaire