Publicité

Nigéria : le chef de l'armée met en garde ceux qui appellent à un coup d'Etat contre Tinubu

Au Nigéria, le chef de l'armée, le général Christopher Musa, a mis en garde ceux qui appellent à un coup d'Etat contre le président Bola Tinubu en raison des difficultés économiques. Pour Christopher Musa, les citoyens nigérians qui expriment ce souhait n'ont pas de bonnes intentions pour le Nigéria.

Le président du Nigeria Bola Tinubu

Le président du Nigeria Bola Tinubu

L'armée reste et demeurera républicaine au Nigeria. C'est ce qu'il convient de retenir des propos du patron de l'armée nigériane. Lors d'un échange avec des journalistes après avoir mis en service l'entrée principale de la 6ᵉ division, des logements de transit de l'armée nigériane et des officiers, à Port Harcourt, dans l'État de Rivers, le général Musa a affirmé que la loi rattraperait ceux qui prônent un coup d'État contre le président Bola Tinubu.

 

« Nous voulons dire très clairement que les forces armées du Nigeria sont là pour protéger la démocratie », a-t-il déclaré. « Nous voulons tous la démocratie et nous réussissons mieux dans un contexte démocratique. C’est pourquoi nous continuerons à soutenir la démocratie. Et tous ceux qui réclament autre chose que la démocratie sont des gens méchants », a précisé Christopher Musa rapporté par le journal nigérian The Guardian.

 

LIRE AUSSI : Nigeria : Bola Tinubu fait une promesse sur le prix du carburant

 

Mais le chef de la Défense du Nigéria reconnait néanmoins qu'il était flagrant qu'avec la démocratie, beaucoup de choses se passent au Nigeria. Il a admis que le Nigeria traverse des périodes difficiles, mais a souligné que dans la vie, rien n'est parfait.

 

Le président Bola Tinubu a été élu lors du scrutin présidentiel qui s'est déroulé en février 2023 au Nigéria. Depuis son investiture en mai 2023, le Nigeria a connu des difficultés avec la suppression des subventions sur le carburant qui a entrainé la flambée des prix de l'essence et la chute considérable du naira.

Dans la même catégorie
Le président ivoirien, Alassane Ouattara (à gauche) et son homologue burkinabé Ibrahim Traoré (à droite). ©J.A

Accusations de déstabilisation du Burkina : le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima Ouattara répond à Ibrahim Traoré

Interrogé par le magazine Jeune Afrique, le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima a catégoriquement...

Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire