Publicité

Burkina : un imam enlevé par des hommes armés à Bobo-Dioulasso

Au Burkina Faso, un imam a été enlevé le jeudi 03 novembre 2022 à Bobo-Dioulasso par des inconnus. Ce nouvel enlèvement intervient dans un contexte sécuritaire dégradant.

Une mosquée au Burkina Faso. Illustration

Une mosquée au Burkina Faso. Illustration

Un responsable religieux enlevés au Burkina. Le Collectif contre l'impunité et la stigmatisation des communautés au Burkina Faso (CISC) a annoncé ce jeudi 10 novembre 2022 l'enlèvement d'un imam.

 "C'est avec une grande inquiétude et indignation que le CISC alerte sur l'enlèvement des leaders religieux. L'imam Sangaré Adama, né le  12 novembre 1981 à Bobo-Dioulasso, agro-pasteur et Imam de la mosquée Maadji Ibn Djabal à Farakoba a été enlevé, chez lui, le jeudi 03 novembre 2022 aux environs de 18 h 30 tout juste après la prière de 18 h", a-t-il écrit.

 

Selon le CISC, l'imam Sangaré logeait à 800 mètres du péage sur l'axe Bobo-Banfora. Le chef religieux a été enlevé par des hommes non identifiés à son domicile. Ces ravisseurs étaient armés, et auraient garé leurs motos et un véhicule à distance avant d'arriver à son domicile à pied. L'imam enlevé était bien connu dans la région de Bobo-Dioulasso. Il a plusieurs fois contribué à l'arrestation des délinquants et des voleurs de bétails, selon le collectif.

 

LIRE AUSSI : Burkina : « Nous voulons aussi discuter des termes du partenariat avec la France », capitaine Ibrahim Traoré

 

Dans son communiqué, le CISC s'inquiète également du sort de l'imam. Il a demandé aux autorités de "traiter avec urgence la question pour soutenir la famille". Il a par ailleurs invité les organisations religieuses à ''se pencher sérieusement sur la sécurité des leaders religieux''.

 

L'enlèvement de cet imam survient dans un contexte sécuritaire dégradant. Le Burkina Faso fait depuis 2015 face à des attaques jihadistes. Le nouveau chef de la transition burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, a promis début octobre 2022 régler le problème sécuritaire.

Dans la même catégorie
Des faux marabouts multiplicateurs d'argent

Bénin : le CNIN désactive 570 comptes de faux marabouts sur les réseaux sociaux Facebook et Tiktok

Une vaste opération de lutte contre les activités frauduleuses de faux marabouts a conduit à la désactivation...

Le nouveau chef d'état-major de la Garde nationale, le Colonel Faïzou Gomina

Bénin : le colonel Faïzou Gomina nommé nouveau patron de la Garde nationale

Au Bénin, le commandant de l’opération mirador, le Colonel Faïzou Gomina a été nommé ce mercredi 19 juin...

Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Publicité

Commentaires

Léon

Que le seigneur vous accompagne

13-11-22 à 09:47

Laisser un commentaire