Publicité

Sanctions de la CAF contre Krépin Diatta : la Fédération sénégalaise de football dément

Après la Coupe d'Afrique des nations (CAN) Côte d'Ivoire 2023, une information selon laquelle le joueur sénégalais Krépin Diatta aurait été sanctionné par la CAF a été relayée par plusieurs médias. La Fédération sénégalaise de football, à travers un communiqué, dément l'information et informe qu'aucune suite n'est donnée à l'affaire pour le moment.

Le joueur sénégalais Krépin Diatta

Le joueur sénégalais Krépin Diatta

La CAN 2023 a pris fin le dimanche 11 février 2024, mais plusieurs sujets ayant rapport à cette compétition continuent de faire réagir les amoureux du football. Parmi ceux-ci se trouve la probable sanction disciplinaire de la CAF à l'encontre du joueur Krépin Diatta.

Selon plusieurs médias, le joueur sénégalais a écopé de quatre matchs de suspension et d'une amende de 10.000 $. Ceci pour avoir accusé la CAF d'être corrompue après leur élimination par la Côte d'Ivoire. Une information que la Fédération sénégalaise de football a démenti dans un communiqué publié sur sa page Facebook dans l'après-midi de mercredi 14 février 2024.

 

Le joueur ne reconnaît pas les faits

 

Krépin Diatta « a fait effectivement l'objet d'une procédure d'enquête disciplinaire ouverte ouverte par la CAF sur des propos d'accusation de corruption de la CAF que lui ont prêtée des organes de la presse française qui l'ont enregistré à son insu et hors interview en zone mixte au moment où il échangeait avec une tierce personne », indique le communiqué.

 

LIRE AUSSI : Can 2023 : la Côte d'Ivoire remporte la finale devant le Nigeria

 

Des faits que le joueur ne reconnaît pas. Il a réfuté ces allégations lors d'une audition par le jury disciplinaire le lundi 5 février 2024. Depuis lors, le dossier n'a connu aucune suite. Le joueur incriminé et sa Fédération n'ont reçu aucune notification officielle de la CAF concernant cette affaire et « n'ont pas eu connaissance d'une publication par la CAF d'une décision sur cette affaire par quelque moyen que ce soit ».

 

La Fédération sénégalaise de football rassure l'opinion publique qu'elle suit le dossier de près et qu'elle saura quelle suite donner quand une décision sera prise par les instances compétentes de la Confédération.

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire