Publicité

Sénégal : pourquoi Macky Sall reporte l'élection présidentielle du 25 février 2024

Au Sénégal, le président Macky Sall a annoncé ce samedi 3 février 2024 le report de l'élection présidentielle prévue dans quelques semaines. Le chef de l'État sénégalais justifie sa décision par son désir de ne pas s'immiscer dans le travail d'une commission parlementaire qui enquête sur l'intégrité de certains membres du Conseil constitutionnel.

Le président sénégalais Macky Sall.

Le président sénégalais Macky Sall.

Les Sénégalais n'iront finalement pas aux urnes le 25 février prochain pour désigner leur nouveau président. Ainsi en a décidé le président sortant Macky Sall ce samedi 3 février 2024 à quelques heures de l'ouverture de la campagne électorale.  « J'ai signé le décret du 3 février 2024 abrogeant le décret du 26 novembre 2023 fixant la présidentielle au 25 février 2024 », a déclaré Macky Sall dans un discours à la Nation. « J'engagerai un dialogue national ouvert, afin de réunir les conditions d'une élection libre, transparente et inclusive », a-t-il précisé.

 

LIRE AUSSI : Sénégal : le Conseil constitutionnel rejette la candidature à la présidentielle de Ousmane Sonko

 

Les raisons évoquées par le président sénégalais sont entre autres sa volonté de ne pas s'immiscer dans le travail d'une commission parlementaire mise en place et qui enquête sur deux juges du Conseil constitutionnel dont l'intégrité dans le processus électoral est contestée. Cette institution est en effet le garant de la bonne conduite de ce scrutin présidentiel.

 

Dans discours à la nation, le président Macky Sall indique que compte tenu de l'enquête en cours, il veut respecter le principe de séparation des pouvoirs. Il invite l'Assemblée nationale à terminer son travail d'enquête avant l'organisation du scrutin présidentiel. Plusieurs candidats de l'opposition dont Ousmane Sonko et Karim Wade ont été exclus du scrutin présidentiel par le Conseil constitutionnel.

 

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire