Publicité

Affaire détournement à l'OBSSU : la chambre correctionnelle de la CRIET déclare son incompétence et renvoie en instruction

Une chambre correctionnelle de la CRIET s'est déclarée incompétente dans le dossier du directeur général de l’Office béninois du sport scolaire et universitaire (OBSSU), Donald Alexis Acakpo, son comptable et une personne. L'affaire de présumé détournement de fonds de 2,6 milliards FCFA dans cette structure de l'État béninois est désormais renvoyée en instruction.

Le Directeur général de l'OBSSU Donald Alexis Acakpo

Le Directeur général de l'OBSSU Donald Alexis Acakpo

Pour le moment, il n'y aura pas de procès pour le DG de l'OBSSU Donald Alexis Acakpo et ses co-prévenus. Le dossier est désormais renvoyé devant la commission d'instruction de la Cour de représsion des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Ainsi en a décidé la deuxième chambre correctionnelle de la CRIET ce lundi 15 janvier 2024. Le dossier a été renvoyé en instruction en raison de ce que les faits reprochés aux prévenus sont de nature criminelle, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Placés en détention provisoire depuis le vendredi 8 décembre 2023, le DG de l'OBSSU et son comptable ont plaidé non coupable lors d'une première audience le lundi 18 décembre 2023. Ils ont rejeté ne pas se reconnaître dans les faits de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux.

 

Le troisième prévenu dans le dossier, le nommé Roland Zossou a reconnu devant les juges les faits d'escroquerie mis à sa charge par le parquet spécial de la CRIET. Mais, il a rejeté les faits de complicité de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

À la suite, le parquet spécial de la CRIET représenté par le premier substitut du procureur spécial avait demandé à la Cour de se déclarer incompétente et de renvoyer le dossier en instruction. Le ministère public justifiait sa demande par  les faits reprochés aux prévenus.

 

Désormais renvoyé devant la commission d'instruction de la CRIET, le dossier sera confié à un juge d'instruction qui se chargera de mener l'enquête. À la fin de ses travaux, la commission d'instruction de la CRIET va rendre une ordonnance de renvoie en jugement ou de non-lieu.

 

Présumé détournement de 2, 6 milliards FCFA à l'OBSSU 

 

Lors d'un point de presse le mercredi 20 décembre 2023, le procureur spécial de la CRIET, Mario Mètonou, a fait de graves révélations sur les faits ayant conduit au placement en détention provisoire du directeur général Donald Alexis Akakpo, son comptable Tchibozo Vitalien et le présumé escroc Roland Zossou.

 

Deux milliards six cent quatre-vingt-quinze millions quatre cent cinquante-deux mille (2.695.452.000) FCFA appartenant à l’Etat béninois ont été dilapidés à l’OBSSU sur la période de 2019 à 2023. Selon le magistrat, ce préjudice causé à l’Etat a été découvert dans le cadre d'une enquête ouverte contre Donald ACAKPO, Directeur Général de l’Office Béninois des Sports Scolaires et Universitaires (OBSSU).

 

« Le Directeur Général de I’OBSSU et son Agent comptable ont frauduleusement sorti des caisses de l'office une somme évaluée, pour I'heure, à deux milliards six cent quatre-vingt-quinze millions quatre cent cinquante-deux mille (2.695.452.000) FCFA», indiquait le procureur.

 

 

 

Dans la même catégorie
Des policiers béninois. Image d'illustration

CRIET : le commissaire de Kompa et un policier déposés en prison

Le commissaire de police de Kompa dans la commune de Karimama, Maxime Adjidowé, a été placé en détention...

L'ex-président guinéen Moussa Dadis Camara risque la prison à perpétuité pour crimes contre l'humanité

Perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara pour le massacre du 28 septembre en Guinée

Au procès du massacre du 28 septembre 2009 en Guinée, le procureur a requis ce mercredi 22 mai 2024 la...

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou

Guerre à Gaza : la CPI réclame des mandats d'arrêt contre Netanyahou et des chefs du Hamas

Ce lundi 20 mai 2024, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a demandé l'émission de mandats...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire