Publicité

Bénin : les présidents d'institutions discutent d'une nouvelle révision de la Constitution

Au Bénin, la question d'une nouvelle révision de la Constitution fait l'objet d'une sérieuse discussion entre les présidents d'institutions. À Cotonou, le ministre béninois de la Justice et les présidents d'institutions ont évoqué le vendredi 22 décembre le sujet lors d'une réunion.

Le président de l'Assemblée nationale du Bénin, Louis Vlavonou

Le président de l'Assemblée nationale du Bénin, Louis Vlavonou

S'achemine-t-on vers une nouvelle révision de la Constitution du Bénin ? Selon des informations rapportées par nos confrères de Crystal News, le ministre béninois de la Justice et de la législation, Yvon Détchénou et les présidents d’institutions étaient en réunion le vendredi 22 décembre 2023 à Cotonou. Cette réunion a permis à ces responsables d'institution de discuter de plusieurs sujets dont celui portant sur une nouvelle révision de la Constitution.

 

Lors de cette réunion, le chef du parlement béninois, Louis Vlavonou a indiqué qu'il s'agit d'une révision constitutionnelle qui doit permettre de reformer profondément le système de fonctionnement du Bénin. « Nous qui sommes ici, nous représentons la nation toute entière. Ce sont les Institutions de la République.  Et nous sommes comme une assemblée constituante parce que se discute et se fait ici est au-delà de nos pauvres personnes. C'est la refonte totale de tout le système qui est en jeu », a-t-il affirmé.

 

LIRE AUSSI : Patrice Talon : “Nous sommes en train de tourner définitivement les mauvaises pages de notre récente histoire politique”
 

Dans son discours d'investiture pour son deuxième mandat à la tête du parlement béninois, Louis Vlavonou avait évoqué le jeudi 13 avril 2023 une éventuelle modification de la Constitution. Il avait indiqué que cette révision constitutionnelle visait à améliorer la Constitution « tout en conservant les fondamentaux, notamment l'option républicaine démocratique et la limitation à deux du nombre de mandats du Président de la République »

 

L'idée d'une nouvelle révision de la Constitution du 11 décembre 1990 intervient après celle de novembre 2019. Le parlement huitième législature composé uniquement des députés Pro-Talon avaient révisé la Constitution en 2019. Mais la durée du mandat du président de la République et la limite d'âge n'avaient pas été touchées. Le président Patrice Talon a toujours assuré qu'il ne se représentera pas à la fin de son second mandat en 2026. L'actuelle constitution l'en empêche d'ailleurs.

Dans la même catégorie
Commune de Kpomassè. Image d'illustration

Bénin : liste des 51 PRMP des communes à statut ordinaire après tirage au sort

Un tirage au sort a permis de désigner les 51 Personnes responsables des marchés publics (PRMP) pour...

L'activiste Kémi Seba perd sa nationalité française

Kemi Seba déchu de la nationalité française pour ses positions anti-françaises

Le mardi 9 juillet 2024, les autorités françaises ont officiellement retiré la nationalité française...

Des drapeaux des pays de la CEDEAO.

Retrait des pays de l'AES de la CEDEAO : les conséquences selon le président de la Commission

Lors du sommet de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) tenu le dimanche 7...

Publicité

Commentaires

ETO Edmond

Je veux travailler avec vous.

03-01-24 à 01:40

Yedeme coovi Robert

Dieu est au contrôle tout est vanité.

03-01-24 à 09:58

Maxime Boko

Ce qui est sûr, on va balayer tout ce que vous ferez. Ce n'est pas un débat.

02-01-24 à 11:04

Gande worou Djibril

Au nom de la jeunesse au nom de la jeunesse nous disons non à la révision de la Constitution nous demandons au gouvernement d'avoir une pensée à la jeunesse

02-01-24 à 08:43

Laisser un commentaire