Publicité

Tribunal de Porto-Novo : 02 personnes maintenues en garde-à-vue pour avoir uriné au poste de péage d'Ekpè

Au tribunal de Porto-Novo, deux personnes interpellées en fragrant délit en train d'uriner au poste de péage d'Ekpè ont été présentés au parquet le jeudi 30 novembre 2023. Leur garde-à-vue a été prolongée jusqu'au lundi 04 décembre 2023, a appris Libre Express auprès de la famille des personnes interpellées.

Un homme urinant. Image d'illustration

Un homme urinant. Image d'illustration

Attention aux personnes qui urinent partout au Bénin. La police républicaine peut vous surprendre et vous arrêter pour pollution de l'environnement. Deux personnes en font l'amère expérience depuis le mercredi 29 novembre 2023 dans l'arrondissement d'Ekpè située dans la commune de Sèmè-Podji. 

 

Selon des informations de Libre Express, deux personnes ont été prises le mercredi 29 novembre 2023 en fragrant délit au poste de péage d'Ekpè. Ils urinaient en plein air sur le terre-plein central de ce poste de péage. Interpellés par des policiers, ils ont été déférés le lendemain jeudi 30 novembre 2023 devant le parquet du tribunal de Porto-Novo.

 

LIRE AUSSI : CRIET : 05 ans de prison requis contre un présumé gayman arrêté en possession de 1146 cartes sims et 546 cartes d'identité

 

Alors que leur famille des deux personnes interpellées s'attendait à leur libération, elle a été surprise de voir leur garde-à-vue prolongée de trois jours par le parquet de Porto-Novo. Les deux personnes qui ont été présentées formellement sont renvoyées au commissariat d'Ekpè pour être présentées à nouveau le lundi 4 décembre 2023.

 

La loi N°2022 - 04 du 16 février 2022 sur l'hygiène publique en République du Bénin prévoit des sanctions pour ceux qui urinent en plein air. Les sanctions vont d'une simple amende à des peines de prison. L’amende va de 10 000 FCFA jusqu’à 200.000 FCFA en fonction de la gravité. Les peines d’emprisonnement vont de 12 mois à 36 mois. 

Dans la même catégorie
Le Général Fructueux Gbaguidi.

Prétendue mise en résidence surveillée du général Fructueux Gbaguidi : 7 personnes plaident non coupables devant la CRIET

Sept (7) personnes poursuivies par le parquet spécial de la CRIET dans le dossier de publication d'une...

L'aéroport Cardinal Bernandin Gantin de Cotonou

Faux documents de voyage vers le Koweit : des peines de prison requises par la CRIET contre 25 personnes arrêtées

Au Bénin, trente (30) personnes présentées comme des membres d'un réseau de trafic de faux documents...

Image d'illustration

Bénin : un pépé en prison pour avoir mis en vente son petit-fils à 10 millions FCFA à Hêvié

Un homme âgé d'une soixantaine d'années séjourne désormais à la prison civile d'Abomey-Calavi après son...

Publicité

Commentaires

Akouègnon Richard

Toutes mes excuses plus de 2 tiers des béninois sont ilétrés quelle sensibilisation qui été faite quelles panneaux d'interdiction faites quelque chose pour les citoyens béninois

04-12-23 à 10:09

Akouègnon Richard

Toutes mes excuses plus de 2 tiers des béninois sont ilétrés quelle sensibilisation qui été faite quelles panneaux d'interdiction faites quelque chose po

04-12-23 à 10:08

Christian mahugnon

Es-ce que les urinoirs sont disponibles à travers les villes pour ne pas dire dans tout le pays. Le Bénin c'est pour nous tous

02-12-23 à 02:44

aliou TCHABI DJOGOU

dans d'autre pays il y a des wc ,toilettes,douches publics pour les usagers meme si c'est payant quand n'est il de mon pays?

02-12-23 à 02:43

Claude GOUNOU

Vraiment, uriner aussi est un problème dans mon 229. Vivement que les autorités revoient cette loi. A nous aussi, respectons les lois car l'extérieur de notre territoire est aussi rigoureux dans l'incivisme.

02-12-23 à 08:12

Laisser un commentaire