Publicité

Bénin : guerre ouverte entre le président Capo-Chichi et ses pairs commissaires à la CBDH

Lundi 23 octobre 2023, des commissaires de la Commission béninoise des droits de l'homme (CBDH) ont procédé à la révocation de leur président Clément Capo-Chichi lors d'une assemblée générale. Cette révocation est contestée par le président Clément Capo-Chichi qui évoque une décision du tribunal de Cotonou. Une guerre est alors ouverte à la CBDH.

Le président de la Commission béninoise des droits de l'homme, Clément Capo-Chichi

Le président de la Commission béninoise des droits de l'homme, Clément Capo-Chichi

Une fronde contre le président de la CBDH. Selon des informations rapportées par Banouto et confirmées à Libre Express, des commissaires de la CBDH ont destitué leur président Clément Capo-Chichi au cours d'une assemblée générale organisée le lundi 23 octobre.

 

Selon la décision prise en Assemblée générale par ses pairs commissaires, Clément Capo-Chichi est également déchu de son titre de membre de la CBDH.  Huit (08) commissaires sur dix (10) ont en effet voté pour sa révocation comme le prévoit l’article 11 de la loi n°- 2012-36 du 15 février 2013 portant création de la Commission et des articles 24, 25, 26 et 27 du Règlement intérieur.

 

À l'origine de cette révocation, des Commissaires de la CBDH reprocheraient à Clément Capo-Chichi des faits présumés de conflit d’intérêts dans la passation des Marchés Publics, de dilapidation des fonds de la CBDH, d’abus d’autorité et de fonction.

 

Clément Capo-Chichi conteste 

 

 

Mais le président de la CBDH Clément Capo-Chichi conteste les décisions issues de l'Assemblée générale organisée par ses pairs commissaires. Il indique qu'une décision rendue par le président du Tribunal de première instance de première classe de Cotonou interdit à la vice-présidente ou tous autres commissaires à l’exception du président de la CBDH  de convoquer une Assemblée générale au nom de l'institution.

 

Selon nos confrères de Banouto, le tribunal de Cotonou a rendu sa décision à la suite d'une requête introduite par Clément Capo-Chichi. Il  a sollicité et obtenu cette suspension le temps que la Cour constitutionnelle saisie d’un recours fondé sur l’article 35 de la constitution ne rende sa décision. En attendant, une guerre ouverte est observée entre le président de la CBDH et ses pairs commissaires.

Dans la même catégorie
La préfecture de Cotonou

Présumée fraude dans l'attribution d'un marché public à la préfecture de Cotonou : 3 collaborateurs du préfet et un chef d'entreprise devant la CRIET

À la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), le procès d’un dossier...

Image d'illustration

CRIET : poursuivi pour blanchiment de capitaux, le patron de 1xBet au Bénin plaide non coupable

La première audience dans le procès du patron de l’entreprise de paris sportifs 1xBet au Bénin s'est...

Des militaires béninois. Images d'illustration

Bénin : arrestation d'un homme soupçonné d'être impliqué dans l’attaque terroriste d'un commissariat à Kandi

Au Bénin, un homme soupçonné d'être impliqué dans l’attaque terroriste d'un commissariat de police dans...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire