Publicité

Niger : une tentative d'évasion de Mohamed Bazoum déjouée, des militaires arrêtés

Le président déchu du Niger, Mohamed Bazoum a tenté de s'évader le jeudi 19 octobre 2023. Des militaires qui ont participé à son opération d'évasion ont été arrêtés. L'information est annoncée par la junte militaire au pouvoir à Niamey.

Le président Mohamed Bazoum et des membres de sa garde présidentielle

Le président Mohamed Bazoum et des membres de sa garde présidentielle

Bazoum tente de s'évader à travers une opération d'exfiltration vers le Nigeria. « Ce jour 19 Octobre 2023 vers trois heures du matin, le président déchu Mohamed Bazoum accompagné de sa famille, ses deux cuisiniers éléments de sécurité ont tenté de s'évader de son lieu de détention », indique un communiqué publié par le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP).

 

Selon la junte militaire, cette tentative d'évasion qui a échoué a été conçue en trois phases. La première phase consiste en une évasion du président Mohamed Bazoum d'«un premier point de récupération aux abords du palais présidentiel où les attendait un véhicule banalisé ».

 

La deuxième phase de ce plan est le transfert de Bazoum grâce à un véhicule vers une planque au quartier Tchangarey à la périphérie nord de la ville de Niamey. « Ả partir de cette planque, un déplacement serait prévu vers deux hélicoptères appartenant à une puissance étrangère sensés les exfiltrer à Birni-Kebbi au Nigéria », telle est la troisième phase du plan d'évasion de Mohamed Bazoum selon la junte.

 

La junte militaire au pouvoir au Niger affirme que la prompte réaction des forces de défense et de sécurité a permis de déjouer ce plan de déstabilisation du Niger. « Le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie et le gouvernement salue le professionnalisme et le sang-froid de nos vaillantes forces de défense et de sécurité qui ont permis de préserver des vies et ce en dépit de l'attitude irresponsable du président déchu et de ses complices », se félicitent la junte.

 

Des militaires arrêtés

 

Les principaux auteurs et des complices de cette opération d'évasion du président Mohamed Bazoum ont été arrêtés. Selon nos informations, des militaires de la Garde nationale du Niger sont parmi les personnes arrêtées.

 

Une enquête a été ouverte par le procureur de la République près le tribunal de Niamey. « Le CNSP et le Gouvernement tiennent à rassurer l'opinion nationale et internationale de leur ferme détermination à conduire la transition à son terme, conformément aux aspirations du peuple Nigérien digne et souverain », rassure le communiqué.

 

Au Niger, le président Mohamed Bazoum a été renversé le mercredi 26 juillet 2023 par un coup d'État par le général Tchiani, chef de sa garde présidentielle. Depuis, le président déchu Mohamed Bazoum n'a jamais signé sa lettre de démission officiel. 

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Okk

Que la paix règne

20-10-23 à 09:40

Laisser un commentaire