Publicité

Bénin : pourquoi le ministre Oswald Homéky a démissionné du gouvernement

Les raisons de la démission de l'ex-ministre des Sports Oswald Homéky a été évoqué le vendredi 13 octobre 2023 par le Porte-parole du gouvernement béninois Wilfried Léandre Houngbédji.

Le président Patrice Talon et l'ex-ministre des Sports Oswald Homéky. © Présidence du Bénin

Le président Patrice Talon et l'ex-ministre des Sports Oswald Homéky. © Présidence du Bénin

Pourquoi le ministre Homéky a démissionné du gouvernement du président Patrice Talon ? Depuis la démission de ce proche de Patrice Talon, des rumeurs ont circulé sur les réseaux sociaux. Mais lors de sa sortie hebdomadaire avec la presse, Wilfried Léandre Houngbédji a indiqué que des reproches du président Talon à l’ancien ministre des Sports sont à l'origine de sa démission. Ces reproches portent en effet sur ses déclarations favorables à la candidature d’Olivier Boko en 2026.

 

LIRE AUSSI : Scandale de la construction de l’ex-siège du Parlement au Bénin : le dossier judiciaire toujours en cours à la CRIET

 

« La position personnelle que le ministre Homéky a prise est apparue comme étant en déphasage avec l’esprit de la réforme du système partisan. Et c’est pour cela que le chef de l’État l’a interpelé et lui a dit d’éviter cela à l’avenir parce que cela mettrait à mal à terme cette réforme. Le ministre a considéré qu’il pouvait défendre sa position et c’est la raison pour laquelle il a demandé à être libéré de ses fonctions. Le chef de l’État a accepté », a déclaré Wilfried Léandre Houngbédji rapporté par nos confrères de Bénin Intelligent.

 

Selon le porte-parole du gouvernement béninois, la démission du ministre Oswald Homéky fait partie de la dynamique politique que de telle situation arrive par moment ou à un autre avec un acteur ou un autre.

 

 « Ce que je peux vous dire sans trahir trop les secrets, c’est que conformément à ce que certains d’entre vous ont pu évoquer, il a été interpelé par le président de la République sur une certaine attitude politique qui jure avec l’esprit de la réforme du système partisan ; laquelle réforme voudrait que les partis politiques soient remis au cœur de l’animation de la vie politique et que les individus ne supplantent plus les organisations que sont les partis politiques. D’où cette réforme majeure qui a fait que les partis politiques parrainent les prétendants à la magistrature », a-t-il précisé.

Dans la même catégorie
Le président de la transition guinéenne, le Colonel Mamadi Doumbouya

Guinée : condamné à 5 ans de prison, l’ex-numéro 2 de la junte radié de l'armée par Doumbouya

Sadiba Koulibaly, ancien chef d'état-major de l'armée guinéenne et numéro 2 de la junte au pouvoir, a...

L'ex-vice président Saulos Chilima

Malawi : le parti du vice-président Saulos Chilima demande une enquête sur son décès dans un accident d'avion

Au Malawi, le parti de l'ex-vice-président Saulos Chilima, décédé dans un accident d'avion lundi 10 juin...

Le président de la Fecafoot Samuel Eto'o

Polémique autour d'une candidature à la présidentielle au Cameroun : les mises au point de Samuel Eto'o

Sur sa page Facebook, le Président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a affirmé jeudi...

Publicité

Commentaires

HOUNKPE Dosky Theodore

Après vous c'est vous.....comme d'habitude

14-10-23 à 05:41

Laisser un commentaire