Publicité

Scandale de la construction de l’ex-siège du Parlement au Bénin : le dossier judiciaire toujours en cours à la CRIET

La procédure judiciaire engagée dans le cadre du scandale de la construction de l'ex-siège du parlement béninois à Porto-Novo est toujours pendant devant la CRIET. Le ministre béninois du Cadre de vie, Jonas Didier Tonato a indiqué que la démolition du siège inachevé de l’Assemblée nationale ne signifie pas la fin de la procédure judiciaire en cours.

L'ex-siège du parlement béninois a été rasé

L'ex-siège du parlement béninois a été rasé

Prévu pour abriter le siège de l'Assemblée nationale du Bénin, le bâtiment dont les travaux de construction ont coûté plus de 20 milliards FCFA à l'État n'a jamais été achevé. Au contraire, l'argent a été dilapidé et le bâtiment qui doit servir de nouveau visage du siège du parlement béninois est resté un éléphant blanc. Début octobre 2023, le bâtiment que les Béninois appellent le musée de la corruption à Porto-Novo a été démoli.

 

Malgré les procédures judiciaires annoncées, les auteurs de ce scandale n'ont jamais été punis jusqu'à la démolition.  Interrogé à ce sujet, le ministre du Cadre de vie et des transports, José Tonato affirme que la démolition ne signifie pas un coup de balai sur le volet judiciaire.

 

 « Je voudrais rassurer sincèrement toute la population béninoise que la procédure judiciaire est en cours. Le dossier est pendant devant la CRIET. La volonté du Gouvernement de situer les responsabilités des uns et des autres et de les sanctionner conformément à nos textes est intacte. Seulement, il faut laisser la justice faire son travail. La démolition ne signifie pas un coup de balai sur le dossier », assure-t-il. 

 

Lancés en 2008, les travaux du chantier qui doit servir de siège au Parlement béninois n'ont jamais été achevés. La coquette somme de 22 milliards francs CFA a été dépensée alors que le bâtiment n'a jamais été réalisé.

Dans la même catégorie
Des drapeaux des pays de la CEDEAO. Image d'illustration

Législatives 2024 au Togo : la CEDEAO en mission exploratoire

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en “mission exploratoire” au...

Le président de la transition malienne, Assimi Goïta

Mali : les autorités interdisent aux médias la diffusion des activités des partis politiques

La Haute autorité de la communication (HAC) a interdit aux médias maliens la diffusion des activités...

Les opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou lors d'un meeting à Porto-Novo en mars 2021

Loi d'amnistie pour Aïvo, Madougou et Cie : la proposition des démocrates programmée au parlement

La proposition de loi portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires à l'endroit des personnalités...

Publicité

Commentaires

TOSSA

Parlant des vrais auteurs de ce supposé scandale, tout le peuple béninois à compris qu'il s'agissait d'un projet de destruction bien monté par talon- djogbenou pour affaiblir politiquement yayi et salir son image.c'est le bas peuple qui perd.que ce feuilleton s'arrête!

06-10-23 à 11:30

Laisser un commentaire