Publicité

Bénin : des tests ADN pour identifier les victimes de l’incendie de l’entrepôt d’essence à Sèmè-Kraké

Une procédure est en cours pour l’identification par test ADN des personnes décédées calcinées dans l’incendie d’un entrepôt d’essence de contrebande à Sèmè-Kraké.

Des victimes de l'incendie de Sèmè-Kraké emballées dans des sacs mortuaires.

Des victimes de l'incendie de Sèmè-Kraké emballées dans des sacs mortuaires.

Le Bénin est toujours en deuil suite à l’incendie meurtrier d’un entrepôt d’essence à Sèmè. Ce drame survenu le samedi 23 septembre 2023 a entraîné la mort d'une trentaine de personnes et d’une vingtaine de blessées. Selon le compte rendu du conseil extraordinaire des ministres de ce mardi 26 septembre 2023, une procédure est en cours pour l’identification par test ADN des personnes décédées calcinées au cours de cet incendie. « En vue de permettre à celles qui ont perdu des proches de faire leur deuil, il a été autorisé la réalisation des tests ADN afin que les restes à leur remettre soient formellement identifiés », précise le compte rendu.

 

 

Depuis le jour du drame, plusieurs familles se sont inscrites pour des prélèvements nécessaires à des tests ADN d'identification. Des experts travaillent activement pour faciliter la restitution des corps aux familles concernées, détaille le même média.

 

LIRE AUSSI : Bénin : 33 morts et une trentaine de blessés dans l'incendie d'un dépôt d'essence de contrebande à Sèmè

 

Dans un communiqué publié, le procureur de la République près le tribunal de Porto-Novo, Adam-Bonglé Abdoubaki a annoncé l'ouverture d'une enquête pour élucider les circonstances de l'incendie meurtrier de l’entrepôt d'essence à Sèmè-Kraké.

 

« Nous travaillons en étroite collaboration avec toutes les parties impliquées pour assurer la prise en charge des blessés et le respect des protocoles d'identification des victimes. (...) Nous demandons à tous les citoyens de coopérer pleinement avec les autorités et de fournir toute information pertinente qui pourrait aider dans cette enquête », a-t-il précisé.

 

LIRE AUSSI : Bénin : un autre incendie dans un magasin de riz à Sèmè-Podji

 

Lors d'une déclaration à la presse, le ministre béninois de l'Intérieur et de la sécurité publique, Alassane Séidou avait déclaré que le bilan provisoire de l'incendie était d'une trentaine de morts. « À l'instant où je vous parle, nous avons malheureusement enregistré trente-quatre (34) morts dont deux (02) bébés. Ce sont des morts calcinés puisque la cause de l'incendie, c'est le carburant notamment le carburant de contrebande. Nous avons aussi enregistré vingt (20) blessés de gravités variables. Il faut dire que ce sont des blessés vraiment graves », avait-il précisé.

Dans la même catégorie
Direction générale du trésor et de la comptabilité publique

Bénin : un concours de recrutement de 150 fonctionnaires au profit du ministère des finances lancé

Le ministère du Travail et de la Fonction Publique a annoncé mardi 18 juin 2024 l'ouverture d'un concours...

Le marché Dantokpa va disparaitre au profit des nouveaux marchés urbains

Bénin : le marché Dantokpa va fermer ses portes au profit des nouveaux marchés urbains

Dantokpa, l'un des plus grands marchés de l'Afrique de l'Ouest sera bientôt fermé au profit des nouveaux...

Le pasteur Marcello Tunasi et son épouse Blanche Tunasi

Pasteur Marcello Tunasi : son émouvant témoignage sur les circonstances du décès de son épouse Blanche

Lors des funérailles de son épouse Blanche, le pasteur Marcello Tunasi a partagé avec émotion lundi 17...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire