Publicité

Suppression de la subvention du carburant au Nigeria : le Gouvernement de Bola Tinubu propose des solutions

Au Nigeria, le gouvernement fédéral du président Bola Tinubu et les États ont proposé le jeudi 15 juin 2023 des solutions pour amortir les effets de la suppression des subventions sur le carburant. Ces solutions concernent les travailleurs de l'État et les personnes vulnérables.

Une station d'essence. Image d'illustration

Une station d'essence. Image d'illustration

Comment sortir les travailleurs du Nigéria des effets néfastes de la suppression de la subvention du carburant ? Le Conseil économique national (NEC) regroupant le gouvernement fédéral et les 36 États du Nigéria ont réfléchi à des solutions. Jeudi 15 juin 2023, le NEC a envisagé deux solutions pour les travailleurs et les personnes vulnérables afin d'amortir les effets de la suppression des subventions du carburant.

 

Selon des informations rapportées par plusieurs médias nigérians, la première solution proposée par le NEC est une « allocation de vie chère » de plus de 702 milliards de nairas. La seconde solution est une « allocation pétrolière » allant de 23,5 milliards de nairas à 45 milliards de nairas par mois.

 

LIRE AUSSI : Suppression de la subvention du carburant : Tinubu assure que le Nigeria ne fera plus le Père Noël aux pays voisins

 

Le NEC a expliqué que ces deux solutions ont été envisagées après une longue réunion présidée par le vice-président du Nigéria Kashim Shettima. Les 702 milliards de nairas d'allocation de vie chère ont été proposés par la Commission nationale des salaires, des revenus et des salaires sur la base des demandes des syndicats des travailleurs.

 

Le NEC est un organe majeur de l'exécutif composé des 36 gouverneurs, des ministres en charge des finances et de l'économie et du gouverneur de la Central Bank of Nigeria (CBN).

 

Des précisions sur les solutions envisagées

 

Le gouverneur de l'État de Bauchi, Bala Mohammed, qui a informé les journalistes après la réunion du NEC, a expliqué que les deux formes d'allocations faisaient partie des nombreuses solutions en cours. Il a déclaré que le NEC a également discuté de la possibilité d'obtenir des fonds de la Banque mondiale et de ses partenaires londoniens pour mettre en œuvre le programme de gaz naturel comprimé (GNC) du gouvernement fédéral en tant que stratégie visant à réduire les coûts de l'essence.  

 

Le NEC, selon lui, a constitué un comité chargé d'élaborer les modalités de déploiement des 702 milliards de nairas et de l'allocation pétrolière mensuelle de 23,5 milliards de nairas/45 milliards de nairas. Le comité, dirigé par le gouverneur de l'État de Kebbi, Nasir Idris, a deux semaines pour terminer sa mission.

 

LIRE AUSSI : Gouvernement au Bénin : Patrice Talon fait un remaniement technique au ministère des Affaires étrangères

 

Avant la réunion, le président Bola Tinubu, qui a inauguré le NEC, a chargé ses membres de travailler avec son administration pour relancer la fortune économique du Nigeria et de ses citoyens.

 

Le nouveau président du Nigeria Bola Tinubu avait annoncé la suppression de la subvention du carburant dans son discours d'investiture le lundi 29 mai 2023. Après l'annonce de cette décision, les syndicats de travailleurs du Nigéria ont menacé de se lancer dans une grève pour obliger le gouvernement à revenir sur sa politique. Mais, les travailleurs n'ont finalement pas pu faire cette grève en raison de la décision du tribunal nigérian des travailleurs.

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Tension avec le Niger : pourquoi le Bénin interdit la traversée du fleuve à partir de Malanville

Le gouvernement béninois a expliqué le vendredi 24 mai 2024 les motivations derrière sa décision d'interdire...

Des autorités nigérianes et béninoises discutent du renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Coopération Bénin - Nigéria : vers un renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Des décisions importantes ont été prises lors d'une réunion interministérielle entre les autorités béninoises...

Le navire de l'entreprise Wapco ayant chargé un million de barils de pétrole nigérien à partir de Sémè-Podji au Bénin

Pipeline Bénin-Niger : un million de barils de pétrole nigérien exportés par un premier navire

Après l'autorisation "ponctuelle et provisoire" des autorités béninoises, le premier navire transportant...

Publicité

Commentaires

Cyrille

Bonsoir. Merci pour l'information. Je voudrais en savoir plus sur ces deux mesures. En quoi consistent elles concrètement ?

18-06-23 à 01:04

Daouda

Bonsoir que dieu nous protège dans tout les pays affricains

16-06-23 à 08:53

Laisser un commentaire