Publicité

Cécité : le Bénin devient le sixième pays africain à éliminer le trachome

Selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Bénin devient le sixième pays africain à éliminer le trachome, une maladie qui provoque la cécité.

Un médécin consultant un malade atteint de trachome. Image d'illustration

Un médécin consultant un malade atteint de trachome. Image d'illustration

Une avancée pour le Bénin dans le domaine du traitement du trachome. Le pays franchit désormais un cap dans sa bataille contre le trachome, une maladie à l'origine de la cécité. 3,4 millions de personnes ne sont plus à risque du trachome au Bénin. Des chiffres qui permettent au Bénin de devenir le sixième pays africains à éliminer le trachome.

 

Annoncée par l’Organisation mondiale de la Santé le mardi 16 mai 2023, l’élimination de la maladie témoigne de l’importance d’investir dans la lutte mondiale contre les maladies tropicales négligées comme le trachome. Elle est le fruit de plusieurs années d’efforts continus menés par le Gouvernement béninois et un réseau de soutien auquel l’organisation à but non lucratif Sightsavers participe par le biais d’actions financées par des donateurs internationaux.

 

La maladie du trachome est dévastatrice et se caractérise par un retournement des cils vers l'intérieur, frottant sur le globe oculaire et causant des douleurs. Sans traitement, elle entraîne une cécité irréversible chez la personne touchée. 

 

« Pour notre pays, l’élimination d’une maladie à cette échelle est une grande réussite. Désormais, ce sont 3,4 millions de personnes au Bénin qui ne sont plus à risque de perdre la vue à cause de cette terrible maladie grâce au travail sans relâche, à l’engagement et à la collaboration des gouvernements, des agents de santé, des bénévoles et des organisations comme Sightsavers », a déclaré Pélagie Boko-Collins, qui dirige l’équipe de la lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN) de Sightsavers,


 
L’élimination des maladies liées à la pauvreté telles que le trachome profite à toute la société. Des vies et des communautés se voient transformées : plus d’enfants peuvent recevoir une éducation et plus d’adultes peuvent vivre de leur travail. En 2017, l’Organisation mondiale de la Santé a estimé que les maladies tropicales négligées coûtaient aux ménages plus de 33 milliards de dollars chaque année en raison des frais supplémentaires et des pertes de salaire engendrés.

 

LIRE AUSSI : Baisse de la fécondité dans le monde : quelles conséquences pour l’Afrique ?


Malgré ces grandes avancées, le trachome reste l'une des premières causes de cécité dans le monde et continue d’affecter les populations de plus de 40 pays, dont la grande majorité se situe en Afrique. Cette maladie touche principalement des communautés rurales et marginalisées. Selon des chiffres récents de l’OMS, le nombre de personnes à risque de contracter le trachome a chuté de 92 % au cours des 20 dernières années, passant de 1,5 milliard en 2002 à 125 millions aujourd’hui.

Dans la même catégorie
Direction générale du trésor et de la comptabilité publique

Bénin : un concours de recrutement de 150 fonctionnaires au profit du ministère des finances lancé

Le ministère du Travail et de la Fonction Publique a annoncé mardi 18 juin 2024 l'ouverture d'un concours...

Le marché Dantokpa va disparaitre au profit des nouveaux marchés urbains

Bénin : le marché Dantokpa va fermer ses portes au profit des nouveaux marchés urbains

Dantokpa, l'un des plus grands marchés de l'Afrique de l'Ouest sera bientôt fermé au profit des nouveaux...

Le pasteur Marcello Tunasi et son épouse Blanche Tunasi

Pasteur Marcello Tunasi : son émouvant témoignage sur les circonstances du décès de son épouse Blanche

Lors des funérailles de son épouse Blanche, le pasteur Marcello Tunasi a partagé avec émotion lundi 17...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire