Publicité

CRIET : poursuivis dans un nouveau dossier de cybercriminalité, l'ex député Désiré Vodonou et 07 coaccusés voient leur procès renvoyé

Le procès de l'ex-député Désiré Vodonou et de sept (07) coaccusés a été renvoyé par la CRIET ce jeudi 27 avril 2023. Ce renvoi concerne un nouveau dossier de cybercriminalité et de blanchiment de capitaux dans lequel l'ex-député de Zogbodomey est poursuivi.

L'ex-député Désiré Vodonou

L'ex-député Désiré Vodonou

Un nouveau renvoi pour Désiré Vodonou à la CRIET. Ce jeudi 27 avril 2023, le procès de l’ex-député Désiré Vodonou et de sept coaccusés, qui s’est ouvert à la CRIET a été aussitôt renvoyé au jeudi 11 mai 2023. L’ex-élu de Zogbodomey est poursuivi dans le cadre de ce nouveau dossier pour des faits “d’escroquerie via internet et blanchiment de capitaux”, rapporte l’envoyé spécial de Libre Express.

 

Il s'agit en effet d'un dossier bien distinct de celui de l'affaire casse d'une banque. Dans l’ancien dossier de casse d’une banque, Vodonou est poursuivi pour deux chefs d’accusation : “Accès et maintien illégal dans un système informatique, escroquerie et blanchiment de capitaux”

 

Tous les prévenus dans ce nouveau dossier ne se sont pas présentés à l’audience de ce jeudi 27 avril 2023. Seulement des représentants d’une banque de la place qui poursuit l'ex-parlementaire et un informaticien sénégalais Sy Sérigne Abdoul Aziz étaient présents. Tout comme Désiré Vodonou, ce Sénégalais, placé en détention provisoire depuis novembre 2022, est poursuivi dans ce nouveau dossier. Il est également impliqué dans l’affaire de casse d’une banque qui a conduit à leur interpellation. 

 

LIRE AUSSI : Cybercriminalité au Bénin : 05 ans de prison requis par la CRIET contre 02 commissaires de police et un avocat

 

Selon le résumé des faits, l’ex-député Désiré Vodonou est poursuivi par le parquet spécial dans un dossier de fraudes à la carte bancaire dont le principal cerveau est en fuite. Il s’agit d’un certain Wilfried Ayatodé. Ce dernier avait été placé en détention provisoire en janvier 2022. Mais évacué pour des raisons de santé au CNHU de Cotonou en janvier 2023, il s’est évadé.

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
Des militaires béninois. Images d'illustration

Bénin : un militaire présumé gayman jugé par la CRIET

Un militaire présumé cybercriminel a comparu lundi 17 juin 2024 devant la CRIET pour des faits d'escroquerie...

Le procureur spécial de la CRIET, le magistrat Mario Mètonou

Pipeline Bénin-Niger : la CRIET condamne à 18 mois de prison assortie de sursis les trois Nigériens arrêtés à Sémè-Kpodji

Le parquet spécial de la CRIET représenté par Armand Donald Reagan Hounguè, le premier substitut du procureur,...

Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET)

Bénin : journée de procès à la CRIET pour trois Nigériens arrêtés au terminal de Sèmè-Kpodji

Ce lundi 17 juin 2024 s'ouvre à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET)...

Publicité

Commentaires

HOUNTONON Cosme

Laisser la justice faire son job

28-04-23 à 02:16

Tokpon Daniel couture depuis Bohicon Zakpo centre

C'est très bien merci beaucoup pr

28-04-23 à 05:02

Laisser un commentaire