Publicité

Grave accident de Dassa au Bénin : au parlement, l'opposition invite le gouvernement à s'expliquer

Au Bénin, le gouvernement du président Patrice Talon est appelé à s'expliquer au parlement au sujet de l'accident de Dassa-Zoumè qui a fait une vingtaine de victimes. C'est à travers une série de questions que des députés du parti d'opposition "Les Démocrates" ont interpellé le gouvernement.

Entrée du parlement béninois.

Entrée du parlement béninois.

Une série de questions au gouvernement après le drame de Dassa. Selon des informations rapportées par Banouto, des députés du parti “Les Démocrates” ont déposé mardi 21 février 2023 au secrétariat particulier du président de l’Assemblée nationale, des questions d’actualité au gouvernement sur ce drame. 

 

LIRE AUSSI : Grave accident de Dassa au Bénin : ce qui s'est réellement passé selon le gouvernement

 

Il s'agit d'une série de 12 questions adressées au gouvernement sur ce qui s'est passé à Dassa le dimanche 29 janvier 2023. Ils interrogent le gouvernement sur l'intervention tardive des sapeurs-pompiers, la prise en charge des blessés et le bilan de cet accident.

 

Voici les 12 questions adressées au gouvernement


1-Quel est le bilan humain de ce drame à la date d’aujourd’hui ?


2-Quel est le point des matériels fonctionnels dont disposait la base des sapeurs-pompiers de Dassa-Zoumé le jour du drame ?


3-Pourquoi les sapeurs-pompiers ont-ils mis près d’une heure de temps après l’accident avant d’intervenir alors même qu’une prompte intervention aurait certainement permis de réduire le bilan humain de ce drame ?

 

4-Quel groupement des sapeurs-pompiers est intervenu pour éteindre les flammes ?

 

5-La base des sapeurs-pompiers située à Dassa-Zoumé avait-elle les moyens fonctionnels pour maîtriser promptement le feu ? Quels sont les moyens matériels et humains dont disposent le Groupement National des Sapeurs-Pompiers en général et chacune des bases situées sur toute l’étendue du territoire en particulier ?


6-Quelles sont les diligences qui ont été mises en œuvre pour la prise en charge des rescapés de ce drame ?


7-Pourquoi la plupart des rescapés de ce drame sont décédés au CNHU-HKM ?


8-Pourquoi le gouvernement n’a pas fait l’option d’une évacuation sanitaire ?


9-Le plateau technique adéquat existe-t-il au Bénin pour prendre en charge les brûlés à ce degré ?


10-Pourquoi malgré les réformes annoncées dans le secteur de la santé, il n’est mis en service nulle part ailleurs sur le territoire qu’au CNHU, une unité fonctionnelle de prise en charge des grands brûlés ?


11-Quelles sont déjà les différentes mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la sécurité routière en général et dans le secteur des transports en commun de notre pays en particulier ?


12-Quelles sont les dispositions prises dans le cadre de la prévention des catastrophes plausibles sur les routes inter-États, au regard des passages réguliers de camions chargés de produits inflammables ou d’uranium ?

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire