gaie-pub

Bénin : un Nigérian déposé en prison par la CRIET pour avoir escroqué 19 présumés cybercriminels

Le parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a placé en détention provisoire un homme de nationalité nigériane ce mercredi 08 février 2023. Il lui est reproché d’avoir pris 600 000 FCFA chez 19 présumés cybercriminels nigérians dans le but de les tirer d'affaire alors qu'ils étaient en garde-à-vue dans un commissariat de Sèmè-Podji, a appris Libre Express de sources judiciaires.

Image d'illustration

Image d'illustration

Un Nigérian se fait passer pour « un démarcheur » des milieux policiers et judiciaires et se retrouve en prison. Selon des informations de Libre Express, le procureur spécial près la CRIET, Mario Mètonou a décidé ce mercredi 08 février 2023 de placer en détention provisoire un Nigérian résidant à PK10.

 

L’homme désormais incarcéré a pris 600 000 FCFA chez 19 présumés cybercriminels interpellés par le commissariat d’arrondissement d’Ekpè PK10. Cela fait suite à l’interpellation le lundi 30 janvier 2023 par ce commissariat de ces dix-neufs (19) individus tous de nationalité nigériane pour des faits présumés d’escroquerie.

 

Selon les informations, pendant qu’ils étaient en garde à vue dans les locaux du commissariat, ce compatriote prétextant avoir des relations avec des autorités policières et judiciaires a réclamé et obtenu d’eux la somme de 600 000 FCFA. Cette somme devait servir à entreprendre le chef de l’unité et son personnel pour obtenir la libération des gardés à vue.

 

LIRE AUSSI : CRIET : un avocat stagiaire et un faux chargé de protocole de la Cour suprême déposés en prison

 

Par la suite, ces dix-neufs (19) présumés cybercriminels ont tout de même été mis à la disposition de la Brigade économique et financière (BEF) qui les a présentés au procureur spécial de la CRIET. Ces derniers ont compris alors qu’ils avaient été floués. Ces dix-neufs (19) gardés à vue ont dénoncé les faits.

 

Ce Nigérian « démarcheur judiciaire » a été ainsi interpellé par la BEF. L’homme a été déféré à la CRIET. Depuis l’après-midi de ce mercredi 08 février 2023, il séjourne à la prison civile de Missérété.

Dans la même catégorie
L'ex-président centrafricain François Bozizé

Centrafrique : condamnation à la prison à perpétuité pour l'ex-président Bozizé et des chefs rebelles

La justice centrafricaine a condamné aux travaux forcés à perpétuité vingt-trois (23) personnes dont...

Le jeune Martin Hounga

Affaire Martin Hounga au Bénin : l'Association des jeunes juristes (AJJuDiP) appelle les autorités à élucider les circonstances de son décès

Au Bénin, la police républicaine est indexée après la disparition du jeune Martin Hounga. L'affaire fait...

Le journaliste Damilola Ayeni

CRIET : libération du journaliste nigérian Damilola Ayeni arrêté pour terrorisme

Le parquet spécial de la CRIET a libéré ce vendredi 08 septembre 2023 le journaliste nigérian Damilola...

gaie-pub

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire