Publicité

CRIET : condamnation à 5 ans de prison de plusieurs personnes pour faux passeports et trafic d’êtres humains vers le Koweït

Le verdict de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) est tombé mardi 24 janvier 2023 dans le dossier de trafic de faux passeports et d’êtres humains vers le Koweït. Plusieurs personnes ont été condamnées à des peines d’emprisonnement allant d’un an à (5) cinq ans.

Le procureur spécial près la CRIET, le magistrat Mario Mètonou. Image d'illustration

Le procureur spécial près la CRIET, le magistrat Mario Mètonou. Image d'illustration

La chambre de jugement de la CRIET vide le dossier de trafic de faux passeports et de trafic d’êtres humains vers le Koweït. Mardi 24 janvier 2023, les juges de la CRIET ont rendu leur verdict dans le dossier de vingt-neuf (29) personnes poursuivies par le parquet spécial.

 

Selon une source judiciaire qui a suivi l’audience pour Libre Express, la CRIET a condamné des prévenus à des peines de prison allant d’un an à cinq ans. La Cour a notamment condamné l’ex-secrétaire particulier de l’ambassadeur du Koweït à trois ans de prison.

Dans ce dossier, trois à cinq personnes ont écopé de cinq ans de prison et deux millions francs CFA d’amende. “Un prévenu a écopé de trois ans de prison. Deux autres prévenus ont écopé de trois ans de prison”. Plusieurs personnes ont été également relaxées. Certaines personnes ont été relaxées au bénéfice du doute et la relaxe pure et simple pour d’autres, a confié la même source judiciaire.

 

LIRE AUSSI : CRIET : 7 ans de prison ferme requis contre un jeune homme accusé d’avoir escroqué 26 millions CFA à sa petite amie

 

Plusieurs chefs d’accusation avaient été retenus par le parquet spécial à l’encontre des personnes poursuivies. Il s’agit entre autres des faits de : “Faux dans l’établissement de passeport, abus de fonction, complicité d’abus de fonction, trafic d’êtres humains et complicité de trafic d’êtres humains”. Parmi les personnes condamnées figurent des agents de l’Agence nationale d’identification des personnes (ANIP).

Dans la même catégorie
Des militaires béninois. Images d'illustration

Bénin : un militaire présumé gayman jugé par la CRIET

Un militaire présumé cybercriminel a comparu lundi 17 juin 2024 devant la CRIET pour des faits d'escroquerie...

Le procureur spécial de la CRIET, le magistrat Mario Mètonou

Pipeline Bénin-Niger : la CRIET condamne à 18 mois de prison assortie de sursis les trois Nigériens arrêtés à Sémè-Kpodji

Le parquet spécial de la CRIET représenté par Armand Donald Reagan Hounguè, le premier substitut du procureur,...

Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET)

Bénin : journée de procès à la CRIET pour trois Nigériens arrêtés au terminal de Sèmè-Kpodji

Ce lundi 17 juin 2024 s'ouvre à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET)...

Publicité

Commentaires

Goudjô-ako césare (ako finnon)

Bonjour Bénin 🇧🇯 d'aujourd'hui ? Que dieu nous donne tous la paix Et bon vent merci 🐘

31-01-23 à 11:24

Goudjô-ako césare (ako finnon)

Bonjour Bénin 🇧🇯 d'aujourd'hui ? Que dieu nous donne tous la paix Et bon vent merci 🐘

31-01-23 à 11:24

Laisser un commentaire