Publicité

Abomey-Calavi : il viole une mineure de 13 ans et écope de 05 ans de réclusion criminelle

Au tribunal d’Abomey-Calavi, un homme a écopé lundi 28 novembre 2022 de 05 ans de réclusion lors de la deuxième session criminelle au titre de l'année 2022. Il a été reconnu coupable des faits de viols sur une mineure de 13 ans.

Image d'illustration

Image d'illustration

Une affaire de viol sur mineure devant le tribunal d’Abomey-Calavi. Le dossier d’un homme poursuivi pour des faits de viol sur mineure de 13 ans a été vidé lundi 28 novembre par les juges de ce tribunal. Selon des informations rapportées par “La Voix de la justice”, le tribunal après en avoir délibéré conformément à la loi, a condamné l'accusé Wilfried Attidogbé à 05 ans de réclusion criminelle et au paiement de la somme de 300 000 FCFA de dommages intérêts à la victime.

 

LIRE AUSSI : Bénin : il partage un article sur les réseaux sociaux et se retrouve en prison

 

Les faits reprochés au prévenu se sont déroulés le jeudi 18 août 2019 aux environs de 15 heures. Une jeune fille alors âgée de 13 ans, en allant au marché payer des condiments pour sa mère, a rendu visite au prévenu W.A.

Ce dernier est un jeune homme du quartier qui lui faisait des avances. Une fois dans la chambre, le jeune homme a verrouillé sa porte et a entretenu des relations sexuelles forcées avec son hôte.

 

L’accusé plaide coupable

 

Par la suite, le prévenu a été interpellé par la police et poursuivi pour viol sur mineure. Convoqué à la barre ce lundi 28 novembre 2022, le prévenu a reconnu les faits mis à sa charge par le parquet du tribunal d’Abomey-Calavi devant la victime et les parents de cette dernière, rapporte la même source.

 

Le ministre public tenu par le magistrat  Bodjrènou Francis a requis 08 ans de réclusion criminelle et 100 000 francs d'amende contre le prévenu. Ceci, après avoir demandé au tribunal de déclarer l'accusé coupable et de le condamner. Le tribunal présidé par le magistrat Raoul Olivier Benoit Tchiakpè n’a pas suivi la réquisition du ministère public. Il a condamné le prévenu à 05 ans de réclusion criminelle et à 300 000 FCFA de dommages intérêts à la victime. 

Dans la même catégorie
Des militaires béninois. Images d'illustration

Bénin : un militaire présumé gayman jugé par la CRIET

Un militaire présumé cybercriminel a comparu lundi 17 juin 2024 devant la CRIET pour des faits d'escroquerie...

Le procureur spécial de la CRIET, le magistrat Mario Mètonou

Pipeline Bénin-Niger : la CRIET condamne à 18 mois de prison assortie de sursis les trois Nigériens arrêtés à Sémè-Kpodji

Le parquet spécial de la CRIET représenté par Armand Donald Reagan Hounguè, le premier substitut du procureur,...

Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET)

Bénin : journée de procès à la CRIET pour trois Nigériens arrêtés au terminal de Sèmè-Kpodji

Ce lundi 17 juin 2024 s'ouvre à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET)...

Publicité

Commentaires

ADONON Fidèle

Tte informations en temps réel

01-12-22 à 10:17

Harold À.

franchement dégoûtant ce genre de choses et la fille aussi elle faisait quoi chez le gars vraiment degueu de sa part 😫mais qu'elle horreur sans nom la pauvre petite

30-11-22 à 05:00

K. Roger

Celui-là doit être puni par la loi de notre pays. Car, cette viole c'est de détruire la vie des jeunes filles.

30-11-22 à 07:50

Laisser un commentaire