Publicité

Euro 2024 : l'Espagne terrasse la France et file en finale

Dans une demi-finale palpitante à Munich, l'équipe d'Espagne a renversé la France (2-1), s'assurant une place en finale de l'Euro 2024. Malgré une ouverture du score précoce des Bleus, la Roja, portée par l'éclat du jeune prodige Lamine Yamal, a su imposer son jeu et briser les espoirs français d'un sacre le 14 juillet 2024.

Des joueurs espagnols célébrant leur victoire face à l'équipe de France lors de l'Euro 2024

Des joueurs espagnols célébrant leur victoire face à l'équipe de France lors de l'Euro 2024

L'aventure s'achève en demi-finale pour l'équipe de France lors de l'Euro 2024. Face à une Espagne déterminée et talentueuse, les Bleus ont dû s'incliner 2-1 mardi 9 juillet 2024 à l'Allianz Arena de Munich. Cette défaite met un terme aux ambitions tricolores de soulever le trophée européen le jour de la fête nationale.

 

Un début prometteur rapidement éclipsé

 

La rencontre avait pourtant débuté sous les meilleurs auspices pour la France. Dès la 9e minute, Randal Kolo Muani ouvrait le score d'une tête précise sur un centre millimétré de Kylian Mbappé, enfin débarrassé de son masque de protection. Ce but semblait confirmer la solidité défensive affichée par les Français depuis le début du tournoi, tout en répondant aux critiques sur leur manque de réalisme offensif.

 

Mais, la réponse espagnole ne s'est pas fait attendre. À la 21e minute, le jeune prodige Lamine Yamal a inscrit un but d'anthologie d'une frappe enroulée des 25 mètres. À 16 ans et 362 jours, il devient le plus jeune buteur de l'histoire de l'Euro, effaçant des tablettes le Suisse Johan Vonlanthen, qui détenait ce record depuis l'Euro 2004.

 

La fougue espagnole prend le dessus

 

L'égalisation a galvanisé la Roja, qui a pris l'avantage seulement quatre minutes plus tard. Dani Olmo, après avoir éliminé avec aisance Aurélien Tchouaméni dans la surface, a trompé Mike Maignan malgré l'intervention désespérée de Jules Koundé. En l'espace de quelques instants, la défense française, jusqu'alors intraitable, s'est effondrée, encaissant plus de buts en quatre minutes que durant tout le reste du tournoi.

 

Face à ce retournement de situation, les Bleus ont peiné à réagir. Leur jeu, habituellement fluide, s'est embourbé dans un déchet technique inhabituel, ne permettant pas de mettre en danger le gardien espagnol Unai Simon. Même les changements tactiques opérés par Didier Deschamps, faisant entrer Antoine Griezmann, Eduardo Camavinga et Bradley Barcola à l'heure de jeu, n'ont pas suffi à inverser la tendance.

 

L'attaque française en berne

 

L'entrée en jeu du vétéran Olivier Giroud, meilleur buteur de l'histoire des Bleus, en fin de match n'a pas non plus permis de faire basculer la rencontre. Kylian Mbappé, le capitaine et fer de lance de l'attaque française, est resté muet, incapable de trouver la faille dans la défense espagnole bien organisée.

 

LIRE AUSSI : Euro 2024 : le Portugal en 8e de finale, nouveau record pour Cristiano Ronaldo, les Belges se relancent

 

Cette défaite laisse des doutes sur l'efficacité offensive des Bleus, qui n'auront marqué que quatre buts durant le tournoi, dont deux contre son camp et un sur penalty. Le bilan de Kylian Mbappé, auteur d'un seul but sur penalty, est particulièrement décevant et contraste avec ses performances habituelles en équipe nationale.

 

L'Espagne en quête d'un quatrième sacre

 

L'Espagne, quant à elle, se qualifie pour sa cinquième finale d'Euro. La Roja tentera de décrocher un quatrième titre continental le 14 juillet à l'Olympiastadion de Berlin. Son adversaire sera soit l'Angleterre, soit les Pays-Bas, qui s'affronteront dans l'autre demi-finale.

 

Cette victoire confirme le retour au premier plan de la sélection espagnole, qui s'appuie sur un mélange judicieux de jeunes talents prometteurs comme Lamine Yamal et de joueurs expérimentés. Leur parcours jusqu'à la finale démontre la qualité de leur jeu collectif et leur capacité à surmonter l'absence de joueurs clés comme Dani Carvajal, Robin Le Normand et Pedri, tous indisponibles pour cette demi-finale.

 

Un bilan mitigé pour les Bleus

 

Pour la France, cette élimination marque la fin d'un parcours en demi-teinte. Si la défense a longtemps semblé imperméable, les difficultés offensives ont fini par coûter cher aux hommes de Didier Deschamps. L'équipe devra tirer les leçons de cet échec pour rebondir lors des prochaines échéances internationales, notamment la Coupe du Monde 2026.

 

L'Euro 2024 touche à sa fin, et c'est sans les Bleus que se jouera la grande finale. L'Espagne, elle, peut rêver d'un nouveau sacre européen, douze ans après son dernier titre continental. La jeune génération espagnole, incarnée par Lamine Yamal, semble prête à prendre la relève et à écrire une nouvelle page glorieuse de l'histoire du football espagnol.

 

 

 

Dans la même catégorie
L'Espagne sur le toit de l'Europe avec sa victoire face à l'équipe d'Angleterre lors de l'Euro 2024

Euro 2024 : l'Espagne remporte son quatrième titre face à l'Angleterre

L'Espagne est sacrée championne d'Europe pour la quatrième fois de son histoire après sa victoire en...

Les guépards du Bénin

Tirage Éliminatoire CAN 2025 au Maroc : le Bénin défiera le Nigeria et le Rwanda dans le groupe D

Jeudi 4 juillet 2024, la Confédération Africaine de Football (CAF) a effectué le tirage au sort des éliminatoires...

Image d'illustration

Guépards locaux du Bénin : liste des 30 joueurs convoqués pour le stage

La Fédération béninoise de football (FBF) a annoncé un regroupement de sept jours pour la Sélection nationale...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire