Publicité

Bénin : un homme brûlé vif pour présumé vol de vin de palme à Avrankou

Un homme de 45 ans a été brûlé vif par des villageois à Avrankou, dans le sud du Bénin, après avoir été accusé de vol de vin de palme. La population s'est rendue justice à travers cet acte de vindicte populaire.

Image d'illustration

Image d'illustration

Un quadragénaire a été victime d'un lynchage mortel dans la nuit du dimanche 7 au lundi 8 juillet 2024 à Avrankou, dans la commune de l'Ouémé au Bénin. Selon les témoignages recueillis, l'homme âgé de 45 ans a été brûlé vif par les populations qui l'accusaient d'avoir volé du vin de palme.

 

"Le drame s'est produit à Tokpo, non loin du CEG Kouti", a indiqué Hinsonhoue Hounton, le chef du quartier de Tokpo. "D'après les informations, le défunt était un habitué de ces faits de vol.".

 

LIRE AUSSI : Vindicte populaire au Bénin : un homme présumé voleur tabassé et brûlé vif à Lalo

 

Les villageois l'auraient surpris en flagrant délit et lui auraient alors ôté la vie de manière particulièrement violente. "Il a été inhumé, dans la soirée du lundi 8 juillet 2024, au cimetière de Tokpa Agbokou dans l'arrondissement de Kouti, après autorisation des autorités judiciaires de la zone", a précisé le responsable local rapporte Frissons Radio.

 

Ce lynchage est un nouveau cas de vindicte populaire dans cette région du Bénin, où les habitants n'hésitent parfois pas à se faire justice eux-mêmes face à des vols présumés.

 

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Résultats CEP 2024 au Bénin : liste des 50 premiers garçons et filles par département

La Direction des examens et concours (Dec) a publié la liste des 50 premiers élèves, filles et garçons,...

Des enfants de troupes lors d'un défilé à Cotonou. © Présidence du Bénin

Concours d'admission 2024 au Prytanée Militaire de Bembèrèkè et au Lycée Militaire de Jeunes Filles : date et centres de composition

Le Chef d'État-Major Général des Forces armées béninoises, Fructueux Gbaguidi a annoncé dans un communiqué...

Un enseignant du primaire en situation de classe. Image d'illustration

Enseignement Primaire au Bénin : les enseignants aspirants non déployés depuis octobre 2022 invités à se faire recenser pour un déploiement

Le ministère des Enseignements Maternel et Primaire a lancé un recensement des candidats déclarés admissibles...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire