Publicité

Tension Bénin-Niger : Soglo et Yayi en pourparlers avec les anciens présidents nigériens

Dans le cadre de leur mission de médiation entre le Bénin et le Niger, les ex-chefs d'État béninois Nicéphore Soglo et Yayi Boni ont rencontré à Niamey les anciens présidents nigériens, Salou Djibo et Mahamane Ousmane. Objectif : trouver des pistes de solution pour apaiser les tensions entre Cotonou et Niamey.

Les anciens présidents Nicéphore Soglo et Boni Yayi discutent avec les ex-présidents nigériens Mahamane Ousmane et Salou Djibo.

Les anciens présidents Nicéphore Soglo et Boni Yayi discutent avec les ex-présidents nigériens Mahamane Ousmane et Salou Djibo.

Les anciens présidents béninois Nicéphore Soglo et Yayi Boni poursuivent leurs efforts de médiation dans la crise opposant le Bénin et le Niger. À Niamey depuis le lundi 24 juin 2024, ils ont discuté mercredi 26 juin 2024 avec des ex-chefs d'État du Niger. Il s'agit du Général Salou Djibo, ancien président du Conseil suprême pour la restauration de la démocratie, la junte qui a renversé le président Mamadou Tandja en 2010, ainsi que Ousmane Mahamane, ancien président du Niger, renversé en 1996.

 

Bien que le contenu de cette séance n'ait pas été divulgué, il est certain que les anciens présidents du Bénin et du Niger ont bien discuté de la crise actuelle entre les deux pays et ont exploré des pistes de solutions pour normaliser leurs relations.

 

Cette rencontre fait suite à celle qui a eu lieu le mardi 25 juin entre les deux ex-chefs d'État béninois et le président du Conseil national de sauvegarde de la patrie (CNSP), le Général Abdourahamane Tiani. Là encore, le contenu des échanges n'a pas été rendu public.

 

LIRE AUSSI : En crise avec le Bénin, le Général Tiani reçoit Yayi et Soglo venus en médiation au Niger


Depuis le coup d'État du 26 juillet 2023 qui a amené le Général Tiani au pouvoir, les relations entre le Niger et le Bénin ne sont plus au beau fixe. La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a pris des sanctions contre le Niger parmi lesquelles la fermeture des frontières des pays limitrophes. La CEDEAO a même menacé le Niger d'une intervention militaire si le président Mohamed Bazoum n'est pas rétabli au pouvoir.

 

Le blocus du pétrole nigérien a finalement été levé par Cotonou. Mais, l'arrestation de 5 nigériens sur le terminal de Sèmè-Kpodji pour intrusion frauduleuse et la condamnation de trois d'entre eux à 18 mois de prison avec sursis ont conduit Niamey à fermer les vannes de son pétrole en transit par le Bénin.

 

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire