Publicité

Polémique autour d'une candidature à la présidentielle au Cameroun : les mises au point de Samuel Eto'o

Sur sa page Facebook, le Président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a affirmé jeudi 13 juin 2024 n'avoir pas l'intention de se présenter pour les élections présidentielles à venir. Sa priorité est de redonner "au football camerounais toute sa grandeur". Il fait une mise au point.

Le président de la Fecafoot Samuel Eto'o

Le président de la Fecafoot Samuel Eto'o

« Moi Samuel Eto'o fils, je ne suis pas candidat à la présidence du Cameroun », affirme le Président de la Fédération camerounaise de football Samuel Eto'o.


Actuellement à la tête de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto'o livre un rapport de force avec le Ministère des sports et de l'éducation physique (MINSEP). Un fait qui amène bon nombre de citoyens à penser que le Président de la Fécafoot pourrait être candidat pour les prochaines élections présidentielles.

 

Sur sa page Facebook, le concerné fait une mise au point et affirme ne pas être préoccupé par une candidature aux prochaines élections présidentielles. « En ce qui me concerne, soyons clairs : la présidence de la Fecafoot n’est pas un tremplin pour accéder à la présidence de la République » a-t-il déclaré et d'ajouter : « Je le redis haut et fort : Moi, Samuel Eto’o fils, je ne suis pas candidat à la présidence du Cameroun ».

 

LIRE AUSSI : Cameroun : démission rejetée de Samuel Eto'o de la FECAFOOT

 

Pour l'ancien footballeur du FC Barcelone, cette clarification est d'une importance capitale car indique t-il cette polémique fait « souffrir ma famille, fait peur à mes amis, entrave notre projet sportif et fait peser une menace sur ma sécurité ».

 

Tout en saluant et en remerciant ceux qui le défendent "contre la diffamation qui veut l'abattre", le Président de la Fédération camerounaise de football invite le peuple camerounais à rêver grand pour le pays et à travailler d'arrache-pied chacun en ce qui le concerne afin de redonner "au football camerounais toute sa grandeur".
 

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire