Publicité

Cinq Nigériens arrêtés au Bénin : trois placés en détention provisoire par la CRIET

Trois (3) des cinq (5) ressortissants nigériens interpellés au terminal pétrolier de Sèmè-Kpodji, dont la directrice générale adjointe de Wapco Niger, ont été mis en examen et placés en détention provisoire par la justice béninoise pour des faits de faux.

Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET)

Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET)

Ce jeudi 13 juin 2024, le parquet spécial de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) a auditionné cinq Nigériens arrêtés la semaine dernière au terminal de Sèmè-Kpodji, au Bénin. Au terme de cette audition, trois d'entre eux ont été placés en détention provisoire pour fausse attestation et usage de faux certificats.

 

Parmi les trois personnes placés en détention provisoire figurent les deux détenteurs de faux badges, ainsi que la directrice générale adjointe de Wapco Niger, Aminou Hadiza Ibra. Ils avaient été arrêtés pour des faits d'intrusion frauduleuse sur le site du pipeline de Sèmè Kraké, géré conjointement par le Bénin et le Niger dans le cadre d'un projet avec l'entreprise chinoise Wapco.

 

LIRE AUSSI : Pipeline Bénin-Niger : arrêtés au terminal de Sèmè-Kpodji, les cinq Nigériens déjà au parquet pour être présentés au procureur de la CRIET

 

les deux autres Nigériens arrêtés ont été relâchés à l'issue de leur audition. Leur procès devant la chambre correctionnelle des flagrants délits est prévu le lundi 17 juin 2024 devant la CRIET.
 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire