Publicité

Coopération Bénin - Nigéria : vers un renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Des décisions importantes ont été prises lors d'une réunion interministérielle entre les autorités béninoises et nigérianes, mardi 21 mai 2024, au poste des douanes de Ségbana. C'est dans le but de favoriser les échanges économiques et sociaux entre les deux pays.

Des autorités nigérianes et béninoises discutent du renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Des autorités nigérianes et béninoises discutent du renforcement de l'axe Ségbana-Tsamiya et Anguwar Sule Wara

Au poste des douanes de Ségbana, à la frontière entre le Bénin et le Nigeria, le Bénin et le Nigeria s'organisent pour favoriser les échanges commerciaux. C'est ainsi qu’une réunion interministérielle de haut niveau a été organisée le mardi 21 mai 2024 entre les autorités nigérianes et celles béninoises. Cette rencontre a permis aux délégations des deux pays, conduite par les ministres des Affaires étrangères, de prendre plusieurs décisions cruciales pour renforcer leur coopération.

 

Parmi les principales résolutions, il a été décidé de "réactiver la commission mixte permanente entre le Bénin et le Nigeria" afin de discuter régulièrement des sujets communs et résoudre les différends. Cette commission se réunira dès la mi-juin 2024.

 

Un comité conjoint bipartite a également été créé pour rendre rapidement opérationnel le poste frontalier entre Ségbana au Bénin, Tsamiya et Anguwar Sule Wara au Nigeria, dans le but de faciliter les échanges commerciaux via le port de Cotonou. Parallèlement, les opérateurs économiques ont d'ores et déjà été autorisés à débuter leurs activités par ce port.

 

LIRE AUSSI : En attendant le Bénin, le Niger rouvre sa frontière avec le Nigéria 

 

Autre décision importante, les deux pays sont parvenus à un accord pour la construction conjointe du pont sur la rivière Ouara, à la frontière, dont la réalisation avait été jusque-là interrompue. La partie nigériane prendra en charge la fondation tandis que le Bénin s'occupera de la superstructure et des rampes d'accès.

 

"Le Nigeria et le Bénin sont une même famille d'une même maison", a déclaré le ministre nigérian des Affaires étrangères, Yusuf Maitama Tuggar, au terme de cette réunion qualifiée "d'historique" par le ministre béninois, Romuald Wadagni.

 

Ces décisions témoignent de la volonté des deux pays de favoriser l'ouverture de nouvelles voies pour la libre circulation des biens et des personnes, dans un esprit de coopération et d'inclusion sud-sud bénéfique pour leur développement économique et leur stabilité.
 

Dans la même catégorie
Image d'illustration d'une mine d'uranium au Niger

Le Niger retire le permis d'exploitation de la mine d'uranium d'Imouraren au français Orano

Le gouvernement nigérien a retiré à l'entreprise française Orano le permis d'exploitation de la mine...

Le pipeline Bénin-Niger à Sèmè-Podji. © Libre Express

Arrestation de Nigériens sur le pipeline au Bénin : le Niger dénonce un "kidnapping" et accuse Cotonou de violer les accords pétroliers

Le Niger a publié samedi 8 juin 2024 un communiqué dénonçant les "multiples violations" par le Bénin...

Le président béninois, Patrice Talon et son homologue nigérien, le général Abdouramane Tiani.

Pipeline : le Niger menace de couper le robinet de son pétrole après l’arrestation de 5 de ses ressortissants au Bénin

Cinq employés nigériens ont été arrêtés par les autorités béninoises pour une intrusion présumée sur...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire