Publicité

Des pirates nord-coréens s'infiltrent dans des entreprises américaines en se faisant embaucher

Trois ressortissants nord-coréens ont réussi à se faire embaucher dans de grandes multinationales américaines en tant que développeurs, permettant ainsi de dérober des informations et de générer des revenus pour le programme d'armement nucléaire de la Corée du Nord.

Des hackers nord-coréens. Image d'illustration

Des hackers nord-coréens. Image d'illustration

Des hackers nord-coréens ont trompé de grands groupes américains pour se faire recruter comme développeurs en télétravail. Le ministère de la Justice des États-Unis a publié un avis de recherche contre quatre personnes le 17 mai 2024, les accusant d'avoir dérobé des informations et généré des revenus pour le programme d'armement nucléaire de la Corée du Nord.

 

"Des travailleurs informatiques étrangers ont obtenu des emplois dans des entreprises américaines, y compris dans une grande chaîne de télévision, une société de la Silicon Valley, un fabricant aérospatial, un constructeur automobile américain, une boutique de luxe et un groupe de médias. Toutes ces sociétés sont parmi les plus puissantes des États-Unis", ont déclaré les procureurs.

 

LIRE AUSSI : Au Bénin, Elon Musk s'implante avec Starlink pour une connexion internet par satellite 

 

Selon Numerama, les pirates ont créé de faux profils LinkedIn et postulé à de nombreux postes techniques dans ces grandes entreprises. Ils ont ainsi pu accéder à des données sensibles susceptibles d'être transmises au régime de Pyongyang, tout en touchant des salaires dépassant les 300 000 euros par an. Le FBI promet 5 millions de dollars à toute personne qui fournirait des informations pouvant permettre d'arrêter ces présumés hackers nord-coréens.

 

L'avis de recherche publié par le FBI 

 

Pour se faire passer pour des employés en télétravail, les hackers nord-coréens ont fait appel à des complices experts en hébergement installés aux États-Unis, qui leur ont fourni des dizaines d'ordinateurs. "Plus de 60 identités américaines ont été fabriquées pour tromper les employeurs", précisent les juges. Les quatre ressortissants nord-coréens recherchés par le FBI se seraient installés hors de la Corée du Nord. 
 

Dans la même catégorie
L'OCRC alerte sur la plateforme d'investissement frauduleuse AzureCharge

Arnaque au nom de Patrice Talon : l’OCRC alerte sur la plateforme d'investissement frauduleuse AzureCharge

L'Office centrale de la répression de la cybercriminalité (OCRC ) a alerté sur une arnaque organisée...

Image d'illustration

Bénin : voici la date de passage des numéros de téléphone de 8 à 10 chiffres

La date du changement des numéros de téléphone au Bénin est désormais connue. Les numéros de téléphone...

Image d'illustration

Bénin : pourquoi les numéros de téléphone passent de 8 à 10 chiffres

Les numéros de téléphone passeront de 8 à 10 chiffres au Bénin. La décision a été prise le mercredi...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire