Publicité

Blocage du pétrole nigérien : Patrice Talon évoque la question avec une délégation chinoise

Au Bénin, une délégation chinoise a été reçue à Cotonou ce mercredi 15 mai 2024 par le président Patrice Talon. Objectif : discuter de la crise de la crise qui oppose Cotonou et Niamey autour du projet de pipeline Bénin-Niger.

Le chef de l'État béninois et le chef de la diplomatie chinoise en janvier 2023 à Cotonou. Image d'illustration

Le chef de l'État béninois et le chef de la diplomatie chinoise en janvier 2023 à Cotonou. Image d'illustration

Vers une médiation chinoise pour régler la crise diplomatique entre le Bénin et le Niger ? Ce mercredi 15 mai 2024, le chef de l’État béninois, Patrice Talon, a échangé après le conseil des ministres avec une délégation chinoise.

 

Selon Bip Radio, cette délégation, introduite par l’ambassadeur de Chine au Bénin, a évoqué, le projet de pipeline de Sèmè-podji, à l'origine d'une tension entre le Niger et le Bénin. Le  ministre béninois des mines Seïdou ADAMBI devrait animer un point de presse sur cette rencontre dans la journée de ce mercredi.

 

LIRE AUSSI : Tension Bénin-Niger : l'ex-président Nicéphore Soglo désapprouve Patrice Talon et propose une médiation


Depuis le coup d'État du 26 juillet 2023 qui a amené le Général Tiani au pouvoir, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a pris des sanctions contre le Niger parmi lesquelles la fermeture des frontières des pays limitrophes.

Le Bénin a par la suite soutenu la levée des sanctions et a aussitôt rouvert ses frontières après la décision de l'institution régionale.

 

Mais, les autorités nigériennes ont gardé fermer leur frontière terrestre affirmant que le Bénin héberge une installation de bases militaires étrangères sur son territoire.

 

La tension est à nouveau montée d’un cran entre Cotonou et Niamey après la décision prise le lundi 6 mai 2024 par le président béninois de bloquer tout embarquement du pétrole nigérien depuis la plateforme de Sèmè-Podji. Mercredi 8 mai 2024, le président Patrice Talon a justifié cette mesure par une nécessité de rétablir ses relations avec le Niger et a tendu la main aux autorités nigériennes.

 

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Tankari

Intéressant de lire vos articles

15-05-24 à 01:58

Laisser un commentaire