Publicité

Togo : la nouvelle constitution promulguée par Faure Gnassingbé malgré les critiques

Le Président de la République du Togo Faure Gnassingbé a promulgué ce lundi 06 avril 2024 la nouvelle constitution adoptée par l'Assemblée nationale.

Le président togolais, Faure Gnassingbé

Le président togolais, Faure Gnassingbé

Le Togo connaîtra désormais un nouveau régime et une nouvelle République. Votée une première fois dans la nuit du 25 mars 2024 et une seconde fois le 19 avril 2024, la nouvelle constitution togolaise a été promulguée ce lundi 06 mai 2024 par le Président Faure Gnassingbé. Ceci conformément aux dispositions de l’article 67 de la constitution en vigueur qui prévoit que le président de la République promulgue les lois 15 jours après leur transmission par le bureau de l’Assemblée nationale.

 

« Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé a procédé ce jour à la promulgation de la loi n°2024-005 portant révision de la Constitution togolaise marquant ainsi une nouvelle étape dans la vie institutionnelle de notre pays et dans le renforcement de la démocratie », indique un communiqué officiel lu à la Télévision togolaise dans la soirée de ce lundi 6 mai 2024.

 

Une nouvelle République et un nouveau régime

Le Togo ne connaîtra plus son régime semi présidentiel. La nouvelle constitution promulguée bascule le pays dans une Ve République avec un régime parlementaire. Elle prévoit un poste de Président du Conseil des ministres et un poste de Président de la République. Le Président du conseil des ministres sera le chef du parti politique ayant la majorité des députés à l’Assemblée nationale.

 

LIRE AUSSI : Togo : décès en exil de l'opposant AgbéyomèKodjo

 

Il sera nommé par un décret présidentiel pour un mandat de 6 ans. Son mandat peut être renouvelé autant de fois tant que son parti politique détient la majorité à l'Assemblée nationale. Il représentera le pays à l'extérieur et commandera l'armée. Quant au président de la République, il sera élu en congrès par l’Assemblée nationale et le sénat pour un mandat de 4 ans, renouvelable une seule fois.

 

Initiée par un groupe de députés de la majorité parlementaire, la révision de la constitution a été effective le 25 mars 2024. Après l'adoption par l'Assemblée nationale, il y a eu plusieurs contestations avec à la clé des meetings. Le texte promulgué a été fortement critiqué par l’opposition. Le Président de la République Faure Gnassingbé a donc invité les députés à une seconde lecture. Chose qui a été faite et la nouvelle constitution a été votée le 19 avril 2024.
 

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire