Publicité

Rénovation dans le budget du parlement : 27 députés réclament une commission d’enquête sur les dépenses au domicile privé de Vlavonou

Une demande de création d'une commission parlementaire a été déposée ce mardi 30 avril 2024 par vingt-sept députés béninois afin d'enquêter sur les dépenses liées à la réfection d'une salle d'audience et d'une partie du domicile privé du président de l'Assemblée nationale, Louis Vlavonou.

Le chef du parlement béninois, Louis Vlavonou

Le chef du parlement béninois, Louis Vlavonou

Vers une commission d’enquête parlementaire sur une partie des dépenses de Louis Vlavonou. Vingt-sept députés béninois ont signé une requête visant à la création d'une commission parlementaire chargée d'enquêter sur les dépenses effectuées pour la rénovation d'une salle d'audience et d'une partie du domicile privé du président de l'Assemblée nationale, Louis Vlavonou. La requête a été déposée en raison de préoccupations concernant l'utilisation des fonds publics dans ces travaux et le fait que des dépenses privées du président aient été prises en compte dans le budget de l'Assemblée nationale.

 

Selon la note déposée ce mardi 30 avril 2024, les députés ont exprimé leur consternation après avoir examiné le rapport du président de l'Assemblée nationale couvrant la période allant du 1er octobre 2023 au 31 mars 2024. Ils ont découvert qu'une somme de trente millions quatre-cent vingt-neuf mille trois cent dix francs (30 429 310) FCFA avait été décaissée pour la rénovation de la salle d'audience et du domicile privé du président. De plus, ils ont appris que d'autres dépenses privées du président avaient été incluses dans le budget de l'Assemblée nationale.

 

LIRE AUSSI : Limitation des naissances au Bénin : Louis Vlavonou propose la paternité responsable 

 

La demande de création d'une commission d'enquête parlementaire vise à obtenir des éclaircissements sur ces dépenses et à comprendre les raisons pour lesquelles des fonds publics ont été utilisés pour rénover la salle d'audience et le domicile privé du président de l'Assemblée nationale. Les députés signataires souhaitent que la représentation nationale puisse examiner de manière approfondie ces dépenses et obtenir des réponses claires sur l'utilisation des fonds publics.

 

Louis Vlavonou s'explique 

 

 

Mardi  23 avril 2024, lors de l’adoption du le rapport du chef du parlement, Louis Vlavonou a justifié l'utilisation des ressources publiques pour la rénovation de sa salle d'audience et de son domicile privé. Selon lui, les présidents d'institutions au Bénin ont droit à un logement équipé qui sert de domicile officiel. Il a affirmé que lors du changement de président à chaque législature, il est nécessaire de renouveler le mobilier du domicile officiel. Par conséquent, la rénovation de son domicile privé s'inscrit dans cette logique.

 

Cependant, les explications du président de l'Assemblée nationale n'ont pas convaincu certains députés, notamment ceux de l'opposition, qui continuent de remettre en question l'utilisation des fonds publics pour les dépenses privées du président. La création de la commission d'enquête parlementaire permettra d'examiner plus en détail les dépenses mentionnées et de répondre aux préoccupations des députés.
 

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire