Publicité

CRIET : garde à vue prolongée pour l’activiste Rémy Gnambakpo déféré devant le procureur

Le procureur spécial de la CRIET, Mario Metonou a décidé tard dans la soirée du lundi 22 avril 2024 de prolonger de quelques jours la garde à vue à l'OCRC de l’activiste Rémy Gnambakpo, a appris Libre Express de sources judiciaires.

L'activiste Rémy Gnambakpo

L'activiste Rémy Gnambakpo

Activiste politique et fervent critique du régime de Patrice Talon, Rémy Gnambakpo n’est plus libre de ses mouvements depuis le samedi 20 avril. L’homme a été mis aux arrêts par l’Office central de répression de la cybercriminalité (OCRC). Lundi 22 avril 2024, Rémy Gnambakpo a été présenté au parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

 

Selon nos informations, le procureur spécial près la CRIET a en effet décidé de prolonger sa garde à vue de 72 heures à l’OCRC. Cette décision a été prise pour des besoins d'enquête complémentaires et est intervenue après son audition par le parquet.

 

LIRE AUSSI : Présidentielle 2026 au Bénin : Djogbénou dément sa prétendue candidature et annonce des poursuites judiciaires

 

Connu pour ses audios politiques sur WhatsApp, Rémy Gnambakpo a été arrêté pour « harcèlement et incitation à l’insurrection ». Son arrestation par l’OCRC fait suite à un audio dans lequel il commente la Une d’un journal fantôme qui a diffusé une information fausse et diffamatoire sur une éventuelle candidature à la présidentielle 2026 de Joseph Djogbénou, le président du parti Union progressiste le Renouveau. 

 

Une information qui a été démentie par Djogbénou lors d'un point de presse. L’ex-président de la Cour constitutionnelle du Bénin avait annoncé des poursuites judiciaires contre les autres de cette formation information lui attribuant des propos.
 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire