Publicité

Bénin : le parti Les Démocrates dénonce une campagne de désinformation visant Boni Yayi

Le parti Les Démocrates dénonce une campagne de mensonges, d’intoxication et de désinformation visant ses membres dont le président Thomas Boni Yayi. Le parti d'opposition met en garde à travers un communiqué signé par son secrétaire à la communication.

Le président du parti d'opposition Les Démocrates, Boni Yayi

Le président du parti d'opposition Les Démocrates, Boni Yayi

Dans un communiqué publié le dimanche 7 avril 2024, le principal parti d'opposition au Bénin, Les Démocrates, dénonce une campagne de mensonges, d’intoxications et de désinformations qui viserait le parti et son Président Thomas Boni Yayi. « Dans la nuit du samedi  6 avril 2024, il nous est revenu avec insistance qu’une campagne de mensonges, d’intoxications et de désinformations visant à  ternir  l’image  de marque du parti Les Démocrates et de son président Monsieur Thomas Ishola Boni YAYI, Ancien Président de la République  serait en cours d’orchestration. Le parti Les Démocrates condamne avec fermeté cette initiative cynique et met en garde ses auteurs, commanditaires et complices contre une telle ignominie  », informe le communiqué signé par Guy Mitokpè, le secrétaire à la communication du parti.

 

LIRE AUSSI : Bénin : Boni Yayi critique la proposition de révision constitutionnelle du camp Patrice Talon 
 

 

Selon ce même communiqué, le parti a invité le gouvernement béninois à se concentrer sur les problèmes qui minent le quotidien des Béninois au lieu de distraire le peuple. « Nos populations souffrent au quotidien le martyr à  travers les décisions oppressives que le régime leur impose. Ce régime au lieu de s’occuper des vrais problèmes qu’il crée par sa mauvaise gouvernance (cherté de la vie, chômage galopant , arrestations politiques et arbitraires,  répressions humiliantes et déshumanisantes des populations, etc. ), continue constamment de distraire le peuple », précise le communiqué.

 

Le nouveau code électoral, source de violences et de crises

 

Le parti de l'opposition est revenu sur le nouveau code électoral voté par les députés de l'Assemblée nationale. Il trouve que ce code ne peut pas conduire à bon port lors des élections de 2026. « Depuis le passage en force de la modification du code électoral,  qui porte les germes d’exclusions et de violence, le pouvoir de la rupture est aux aboies. Les menaces et intimidations sont devenues ses formes uniques d’expression. Le parti Les Démocrates tient à rappeler une fois encore au régime de la rupture que ce sont les exclusions préméditées et mises en œuvre qui sont à l’origine des violences et des crises.  De ce fait, ce code électoral entièrement crisogène ne saurait conduire aux élections générales de 2026 » indique le communiqué.

 

Attaché à la paix, au dialogue et à la promotion de la démocratie, le parti Les Démocrates « confirme sa détermination à sensibiliser les populations sur ce code électoral crisogène et exclusif qui ne garantit pas des élections inclusives, transparentes,  équitables et pacifiques». Tout en invitant le peuple à la sérénité, le parti du Président Thomas Boni Yayi espère qu'au moment opportun, le peuple béninois rétablira la justice,  la démocratie et l’égalité des chances.
 

Dans la même catégorie
Le président ivoirien, Alassane Ouattara (à gauche) et son homologue burkinabé Ibrahim Traoré (à droite). ©J.A

Accusations de déstabilisation du Burkina : le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima Ouattara répond à Ibrahim Traoré

Interrogé par le magazine Jeune Afrique, le ministre ivoirien de la Défense Téné Birahima a catégoriquement...

Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire