Publicité

Burkina : un capitaine radié de l'armée pour fautes graves

Le capitaine Aboubakar Sidiki Barry a été officiellement radié des cadres des Forces armées nationales (FAN) du Burkina Faso par décret présidentiel. La décision prise le jeudi 4 avril 2023 intervient dans un contexte d'une série de radiations visant à préserver l'intégrité et l'efficacité de l'armée face aux défis sécuritaires et à la reconquête du territoire aux mains des terroristes.

Des militaires burkinabè lors d'une opération

Des militaires burkinabè lors d'une opération

Le président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré, a signé le décret de radiation le 4 avril 2024, mettant ainsi fin à la carrière militaire du capitaine Aboubakar Sidiki Barry. Cette mesure disciplinaire fait suite à la commission d'une "faute jugée particulièrement grave", bien que les détails précis de cette faute n'aient pas été divulgués dans le communiqué officiel.

 

Cette radiation n'est pas un cas isolé au sein des Forces de défense et de sécurité du Burkina Faso. Depuis l'avertissement lancé par le président de la transition Ibrahim Traoré concernant les manquements compromettant la reconquête du territoire, plusieurs autres militaires ont été radiés pour des fautes graves.

 

Le 9 février 2024, les soldats de 2e classe Ousseni Tassembédo, Mevis Armel Bamogo et le soldat de 1ère classe Roger Ouédraogo ont été radiés des effectifs de l'armée pour "des fautes jugées particulièrement graves". Ces fautes comprennent le trafic d'armes, l'escroquerie, le vol et le recel de matériel appartenant à autrui et à l'armée.

 

LIRE AUSSI : Burkina : un capitaine radié de l'armée pour abandon de matériels aux terroristes 

 

De même, le 31 janvier 2024, l'adjudant-chef Dalibou Savadogo a subi la même sanction pour avoir détourné 2 940 000 FCFA destinés aux primes d'opération des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP ) dans la commune de Samourouguan, dans la région des Cascades. Enfin, le 5 janvier 2024, le capitaine Alira Elisée Martial Nayiré a également été radié pour une faute grave, bien que les détails spécifiques n'aient pas été divulgués publiquement.

 

Ces radiations successives témoignent de la volonté des autorités militaires de restaurer la discipline et l'intégrité au sein des Forces armées nationales du Burkina Faso, tout en envoyant un message fort quant à leur engagement à lutter contre les manquements qui pourraient entraver les efforts de sécurité et de reconquête du territoire.

 

Dans la même catégorie
Des faux marabouts multiplicateurs d'argent

Bénin : le CNIN désactive 570 comptes de faux marabouts sur les réseaux sociaux Facebook et Tiktok

Une vaste opération de lutte contre les activités frauduleuses de faux marabouts a conduit à la désactivation...

Le nouveau chef d'état-major de la Garde nationale, le Colonel Faïzou Gomina

Bénin : le colonel Faïzou Gomina nommé nouveau patron de la Garde nationale

Au Bénin, le commandant de l’opération mirador, le Colonel Faïzou Gomina a été nommé ce mercredi 19 juin...

Image d'illustration

Bénin : un faux militaire arrêté à Tchaourou déposé en prison

Un individu a été interpellé dans la matinée du mercredi 5 juin 2024 à Tchaourou pour avoir usurpé l'uniforme...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire