Publicité

CRIET : 2 marabouts en prison pour arnaque de 10 millions FCFA au DGA d'une banque ivoirienne

Deux marabouts béninois ont comparu jeudi 15 février 2024 devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Ils sont poursuivis pour avoir arnaqué dix (10) millions FCFA au Directeur général adjoint d'une banque ivoirienne dans le cadre d'une opération de multiplication d'argent.

Image d'illustration d'une banque

Image d'illustration d'une banque

L'affaire paraît surréaliste, mais elle est vraie. C’est l'histoire du directeur général adjoint d'une banque ivoirienne qui s'est fait avoir par un marabout béninois qu'il a connu par le biais d'un autre marabout.

 

Dans cette escroquerie, le DGA avide de gain et désireux de multiplier son argent va perdre 10 millions FCFA. Il ne verra jamais la caisse multiplicatrice d'argent qui lui a été promise par le marabout multiplicateur d’argent. Ce dernier va s'enfuir au Bénin avec des milliers de billets de banque.

 

Mais le marabout multiplicateur d’argent et son collègue marabout par lequel le DGA a fait sa connaissance seront arrêtés au Bénin par la police républicaine. Ils seront été déposés en prison le 30 novembre 2023 par le parquet spécial de la CRIET, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Jeudi 15 février 2024, une nouvelle audience s'est ouverte dans le procès des deux marabouts béninois poursuivis pour escroquerie via internet. À l'ouverture de l'audience, le premier convoqué à la barre est le marabout qui a pris 10 millions FCFA au DGA de la banque ivoirienne. Il a rejeté les faits de cybercriminalité mis à sa charge estimant qu'il a pris l'argent seulement dans le but de le multiplier pour ce DGA et de lui faire des savons de chance.

 

Son collègue marabout rejette sa version 

 

Emprisonné dans le cadre de ce dossier, le second marabout a donné sa version des faits. Selon sa déposition, c'est par son entremise que le marabout qui a soutiré l'importante somme a connu le DGA de cette banque ivoirienne. Il a déclaré qu'il était le marabout du DGA de cette banque et que ce dernier l'a informé de ses difficultés. Le DGA l'aurait sollicité pour des prières afin de régler ses problèmes financiers, car, depuis quelque temps, à peine gagne-t-il un peu d’argent que l’argent disparaît aussitôt.

Ce marabout a déclaré à la Cour que c'est pour régler ce problème du DGA qu'il a sollicité l'aide du marabout présumé escroc. Mais, une fois que son collègue marabout a été mis en contact avec le DGA, il a perdu contact avec ce dernier. Le DGA ne voulait plus de lui, allant même jusqu'à le menacer de le dénoncer pour escroquerie, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

LIRE AUSSI : CRIET : un féticheur gayman condamné à 7 ans de prison et 238 millions FCFA d'amende

 

Ce n’est que plus tard qu’il a appris que son collègue marabout a proposé au DGA de lui faire une caisse qui multipliera son argent. Pour la fabrication de cette caisse magique, le marabout présumé escroc a pris 500 000 FCFA à son client, le DGA de la banque. Une fois l'argent encaissé, il retourne au Bénin avant de revenir en Côte d'Ivoire avec la caisse magique qu’il présente au DGA.

 

Le prévenu explique à la cour que son collègue présumé escroc a déclaré au DGA qu'il a besoin de s'enfermer dans une chambre et faire trois jours de prière avec le Coran sur la caisse pour qu’elle soit efficace. Il a également confié au DGA qu'il devrait mettre une somme importante dans la caisse pour bien en profiter. Si le DGA mettait une grosse même somme, il retirerait chaque jour cette somme de la caisse jusqu'à ce qu'il y mette une autre somme. Plus il en mettra, plus il gagnera.

 

Motivé par ses propos, le DGA décide de mettre 10 millions FCFA dans la caisse. Après trois jours de prière sur la caisse, le marabout présumé escroc demande au DGA de lui permettre de se rendre en express au Bénin afin de prendre quelque chose qui doit permettre à la caisse de multiplier encore plus de l'argent. Permission que le DGA avide de gain lui a accordé sans problème. Erreur ! Il disparaît dans la nature avec l'argent du DGA.

 

Selon la déposition du prévenu, des Ivoiriens se sont rendus au Bénin à la recherche de ce marabout faiseur de caisse magique. Il a déclaré avoir tout mis en œuvre pour permettre à la police républicaine de mettre la main sur son collègue marabout présumé escroc. En pleurs, il a également confié à la Cour tout le mal que ce marabout présumé escroc lui a fait. En plus de lui arraché son client, il lui a pris sa petite amie et l'a même enceinté.

 

Convoqué de nouveau à la barre, le marabout présumé escroc n'a pas réfuté les déclarations de son collègue. Le dossier a été immédiatement renvoyé au mois de mars 2024 par le juge de la chambre correctionnelle chargée du dossier, rapporte l'envoyé spécial de Libre Express.

 

Dans la même catégorie
des militaires français au Niger. Image d'illustration

Ultimatum aux soldats français pour quitter le Bénin : le président d'un mouvement panafricaniste déposé en prison par la CRIET après ses écrits évoque le chômage à son procès

Jeudi 18 juillet 2024, le président du Rassemblement des Démocrates à l’écoute du peuple (RaDEP), un...

Un patrouilleur de la Marine nationale du Bénin. Image d'illustration

CRIET : l’audition de l’ex-commandant de la base navale de Cotonou révèle un présumé vol de 28 tonnes de carburant à la Marine

À la CRIET, une troisième audience s'est ouverte ce jeudi 18 juillet 2024 dans le dossier de présumé...

L'ex-DG de l'ABSSA Epiphane Sètondji Hossou

Affaire ananas béninois rappelés en France : l'ex-DG ABSSA et ses deux co-prévenus rejettent les faits à la CRIET

L’ex-directeur général de l'Agence béninoise de la sécurité sanitaire des aliments (ABSSA), Epiphane...

Publicité

Commentaires

TEVOEDJRE PATRICE

BONSOIR MR LE JOURNALISTE ! MERCI BEAUCOUP POUR LE RELAIS DES INFORMATIONS. J'AIMERAIS BIEN QUE VOUS FASSIEZ ATTENTION AUX DIFFÉRENTES DATES CONTENUES DANS VOS PUBLICATIONS, ÇA PRÊTE SOUVENT L'INTENTION DE FAUSSE INFORMATION. LE JEUDI DERNIER ÉTAIT LE 15 FÉVRIER 2024 ET NON LE 17 FÉVRIER 2024. MERCI

18-02-24 à 11:35

OKE Roland

Je veux de l'aide

18-02-24 à 09:50

OKE Roland

Je veux de l'aide

18-02-24 à 09:50

Laisser un commentaire