Publicité

Bras de fer entre CEDEAO, Burkina, Niger et Mali : Patrice Talon veut l'arrêt des sanctions économiques

Le président Patrice Talon est favorable à l’arrêt des sanctions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO) contre les pays de l'Alliance des États du Sahel (AES) à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Le chef de l'État béninois Patrice Talon lors d'une conférence de presse le jeudi 8 février 2024 à Cotonou. © Présidence du Bénin

Le chef de l'État béninois Patrice Talon lors d'une conférence de presse le jeudi 8 février 2024 à Cotonou. © Présidence du Bénin

Face à la presse le jeudi 08 février 2024, Patrice Talon, président de la République du Bénin a évoqué les sanctions de la CEDEAO contre les pays de l'AES . Pour le chef de l'État béninois, les sanctions ne sont pas pour une durée indéfinie mais pour un temps. « Les sanctions ne sont pas faites pour durer dans le temps » a-t-il déclaré.

 

 

Patrice Talon a fait savoir que les Chefs des Etats de l’institution veulent aussi que les sanctions s’arrêtent et militent pour la préservation de la paix. « Nous sommes les premiers à vouloir que les sanctions s’arrêtent…s’il faut arriver à la division des peuples, il faut tout laisser tomber, faire la paix entre les organes pour préserver la paix entre les peuples » renchérit-il.

 

LIRE AUSSI : Burkina : « Plus jamais de CEDEAO » Ibrahim Traoré affirme que le départ des pays de l'AES de la CEDEAO est irrévocable


Les trois pays de l'Alliance des États du Sahel que sont le Burkina Faso, le Mali et le Niger sont touchés par le terrorisme et les coups d'État. Face à cette situation, ces différents pays ont subi des sanctions économiques de la part de la CEDEAO. Vers fin janvier 2024, ces trois pays ont claqué la porte de la CEDEAO en annonçant leur retrait de cette organisation régionale.
 

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

GOGBETO KLAKLA Mahougnon Gérard

Merci beaucoup de maintenir la paix dans les pays ooooooh

09-02-24 à 08:13

Laisser un commentaire