Publicité

Bénin : décès du professeur-philosophe Paulin Hountondji à l'âge de 82 ans

Le professeur Paulin Hountondji, éminent philosophe originaire du Bénin, est décédé ce vendredi 2 février à l'âge de 82 ans, a appris Libre Express.

Le Professeur Paulin Hountondji est mort à 82 ans

Le Professeur Paulin Hountondji est mort à 82 ans

Le monde universitaire béninois endeuillé par le décès du professeur Paulin Hountondji, universitaire béninois au renom international. C'est le président de l'Association des journalistes et communicateurs de l'Epmb qui a annoncé que le professeur Paulin Hountondji a répondu à l'appel du père céleste » dans sa 82e année.

 

Paulin Hountondji, qui est un chrétien protestant méthodiste, était  même attendu ce vendredi 2 février 2024 pour présider l'Assemblée générale des laïcs pour la réhabilitation de l'Église protestante, a appris Libre Express. Mais, il a été malheureusement rappelé à Dieu. L'universitaire ne souffrait d'aucun problème. La veille de son décès, il a même accordé une interview sur l'événement à la presse, a appris Libre Express.

 

Né à Abidjan en Côte d'Ivoire en 1942, Paulin Hountondji poursuit ses études à l'Ecole Normale Supérieure de Paris. Il était agrégé de philosophie et docteur ès lettres, et a enseigné aux universités de Besançon, de Kinshasa et de Lubumbashi.

 

LIRE AUSSI : Bénin : décès de Jérôme Carlos, le célèbre journaliste-chroniqueur, à l'âge de 79 ans

 

 

À partir de 1972, il a enseigné à l'Université d'Abomey-Calavi au Bénin. En tant que membre fondateur du Conseil Interafricain de Philosophie, il a occupé les postes de ministre de l'Éducation nationale de 1990 à 1991, puis de ministre de la Culture et de la Communication de 1991 à 1993. Par la suite, il a été chargé de mission pour le président Nicephore Soglo avant de démissionner en octobre 1994 pour reprendre ses activités d'enseignement.

 

En 2009, Paulin Hountondji est devenu directeur du Centre Africain de Hautes Études, dont le siège est à Porto-Novo, et depuis le 25 mars 2009, il occupait le poste de président du Conseil National de l'Éducation. Il a publié de nombreux ouvrages, dont "La philosophie Africaine" en 1976 et "Économie et Société au Bénin" en 2000. Sa contribution intellectuelle a été reconnue par de nombreuses distinctions, telles que celle de Grand Officier de l'Ordre du Bénin, Commandeur des Palmes Académiques et le Prix de la Fondation Prince Claus des Pays-Bas. Avec sa disparition, le Bénin perd l'un des plus éminents figures de la philosophie africaine.

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Réforme du secteur funéraire au Bénin: le gouvernement veut des normes plus strictes

Le gouvernement béninois va revoir la réglementation du secteur funéraire afin de l'adapter aux évolutions...

Direction générale du trésor et de la comptabilité publique

Bénin : un concours de recrutement de 150 fonctionnaires au profit du ministère des finances lancé

Le ministère du Travail et de la Fonction Publique a annoncé mardi 18 juin 2024 l'ouverture d'un concours...

Le marché Dantokpa va disparaitre au profit des nouveaux marchés urbains

Bénin : le marché Dantokpa va fermer ses portes au profit des nouveaux marchés urbains

Dantokpa, l'un des plus grands marchés de l'Afrique de l'Ouest sera bientôt fermé au profit des nouveaux...

Publicité

Commentaires

Achille

Que la paix leur soit légère.

02-02-24 à 08:13

Agomman Fidèle

Que la terre leurs soient légères

02-02-24 à 03:31

ADJE Oladjidé Lheureux F.

Heureux de lire et de savoir que les informations passent toujours,des infos fiables dans mon pays,que la liberté de la presse prône à jamais.

02-02-24 à 12:51

Laisser un commentaire