Publicité

Bénin : décès de Jérôme Carlos, le célèbre journaliste-chroniqueur, à l'âge de 79 ans

Le Bénin perd une figure éminente de son paysage médiatique et culturel avec le décès de Jérôme Carlos, le célèbre journaliste-chroniqueur, survenu ce lundi 15 janvier 2024 à l'âge de 79 ans.

Le célèbre journaliste-chroniqueur Jérôme Carlos

Le célèbre journaliste-chroniqueur Jérôme Carlos

La presse béninoise est en deuil. Le journaliste Jérôme Carlos est décédé ce lundi 15 janvier 2024. L'information de son décès a été confirmée à Libre Express par des sources proches. Le célèbre journaliste-chroniqueur est né le 30 septembre 1944 à Porto-Novo, Jérôme Carlos était bien plus qu'un simple observateur des événements politiques du Bénin ses dernières. Sa carrière exceptionnelle embrasse le journalisme, l'histoire, la politique, et la littérature.

 

Un parcours riche et diversifié 

 

Jérôme Carlos a commencé sa carrière en tant que rédacteur en chef d'Ivoire Dimanche de 1982 à 1990, marquant le début d'une trajectoire brillante dans le journalisme ivoirien. Il a ensuite dirigé La Presse de 1990 à 1993 et La Lettre d'Afrique en 1994. Son engagement dans les médias s'est étendu au-delà des frontières, ses articles étant largement publiés dans des journaux de Côte d'Ivoire. Après la conférence nationale, Jérôme Carlos est rentré au Bénin devenu désormais une démocratie multipartite.

 

LIRE AUSSI : Bénin : décès du député Abel Souroukou, élu sur la liste Up-le Renouveau

 

Sa contribution au développement des médias au Bénin a été indéniable en tant que directeur général de la radio Capp Fm de Cotonou. Il a également occupé des postes clés en tant que directeur des Musées, Bibliothèques et Archives nationales de Cotonou, ainsi qu'expert consultant auprès de l'Institut culturel africain de Dakar.

 

Littérature et reconnaissances 

 

Jérôme Carlos a transcendé les frontières du journalisme pour devenir un écrivain émérite. Parmi ses œuvres notables, "Les Enfants de Mandela" a été honoré du Grand prix de littérature de Côte d'Ivoire. Il a également été distingué en tant qu'Officier de l'Ordre du Mérite culturel de Côte d'Ivoire.

 

Son héritage littéraire comprend des œuvres majeures telles que "Cri de liberté" (1972), "Fleur du désert" (1990), et "Le Miroir" (1994), qui témoignent de sa profonde compréhension des enjeux sociaux et politiques.

 

Un homme au service de la pensée positive 

 

Jérôme Carlos a été le directeur général du Centre africain de la pensée positive (CAPP), propageant une vision optimiste et constructive dans la région. En tant que directeur gérant de la radio privée commerciale CAPP FM, il a contribué activement à l'évolution des médias au Bénin.

 

La nouvelle de la disparition de Jérôme Carlos plonge le Bénin dans le deuil. Son impact sur le journalisme, la littérature et la pensée positive restera gravé dans l'histoire du pays. À 79 ans, Jérôme Carlos laisse derrière lui un héritage qui continuera d'inspirer les générations futures, témoignant de sa passion pour l'écriture, sa perspicacité politique et son engagement envers une Afrique prospère et éclairée.

 

Dans la même catégorie
Image d'illustration

Réforme du secteur funéraire au Bénin: le gouvernement veut des normes plus strictes

Le gouvernement béninois va revoir la réglementation du secteur funéraire afin de l'adapter aux évolutions...

Direction générale du trésor et de la comptabilité publique

Bénin : un concours de recrutement de 150 fonctionnaires au profit du ministère des finances lancé

Le ministère du Travail et de la Fonction Publique a annoncé mardi 18 juin 2024 l'ouverture d'un concours...

Le marché Dantokpa va disparaitre au profit des nouveaux marchés urbains

Bénin : le marché Dantokpa va fermer ses portes au profit des nouveaux marchés urbains

Dantokpa, l'un des plus grands marchés de l'Afrique de l'Ouest sera bientôt fermé au profit des nouveaux...

Publicité

Commentaires

Samuel

Que l'âme du grand journaliste repose en paix.

15-01-24 à 08:17

Laisser un commentaire