Publicité

Bénin : pourquoi Patrice Talon rencontre tous les députés lundi

Le président Patrice Talon échange lundi 22 janvier 2024 avec les 109 députés que compte l'Assemblée nationale. Mais le chef de l'État béninois va recevoir les 28 députés du parti d'opposition Les Démocrates à part et ceux de sa mouvance présidentielle en deux temps. Les dessous d'une rencontre.

Le président béninois, Patrice Talon. © Présidence du Bénin

Le président béninois, Patrice Talon. © Présidence du Bénin

Patrice Talon, le président du Bénin, s'apprête à tenir une réunion cruciale avec les députés de la 9e législature pour discuter de questions importantes liées à la révision de la Constitution et à la modification du Code électoral. Cette rencontre, prévue pour le lundi 22 janvier 2024, se déroulera au Palais de la Marina à Cotonou. Il revêt d'une grande importance pour les Béninois à moins de trois ans de la fin de son deuxième mandat présidentiel.

 

C'est d'abord les députés du parti d'opposition « Les Démocrates » présidé par Boni Yayi qui seront reçus autour de 09 heures le lundi 22 janvier 2024 par Patrice Talon. Ensuite, les députés de la mouvance présidentielle seront reçus. Le parti Union progressiste le Renouveau (UP-R) présidé par Joseph Djogbénou seront reçus en premier dans le camp présidentiel et dans l'après les parlementaires du Bloc Républicain (BR) vont échanger avec Patrice Talon.

 

Selon les informations de Libre Express, la révision de la Constitution est l'un des principaux sujets qui seront abordés lors de cette réunion. Ce sujet a été largement débattu ces dernières semaines et suscitent des inquiétudes quant à un éventuel troisième mandat de Patrice Talon. Le chef de l'État béninois est désormais prêt à engager des discussions sérieuses avec les députés afin d'examiner les modifications possibles à apporter à la Constitution. Des sources proches de la présidence de la République indiquent à Libre Express que Patrice Talon entend prendre en compte les différentes propositions  des députés dans ce processus.

 

LIRE AUSSI : Constitution du Bénin : l'Opposition dit non à une «révision opportuniste» pour un troisième mandat de Patrice Talon

 

En parallèle, la modification du Code électoral est également un sujet clé à l'ordre du jour. Cette démarche fait suite à une décision de la Cour constitutionnelle en date du jeudi 4 janvier 2024, qui a jugé nécessaire que le parlement revoit les règles régissant le parrainage des candidats lors de la prochaine présidentielle prévue en 2026 au Bénin.

 

La modification du Code électoral va avoir des implications importantes pour le déroulement des prochaines élections et peut influencer le fonctionnement global du système politique du pays. Patrice Talon estime donc essentiel d'engager une discussion ouverte avec les députés pour examiner les ajustements nécessaires.

 

Selon nos sources, l'objectif de ces réunions est de favoriser un dialogue constructif entre le président Patrice Talon et les députés béninois. « Il s'agit d'une opportunité pour les députés de partager leurs préoccupations, de proposer des idées et de participer activement aux débats concernant la révision de la Constitution et la modification du Code électoral au Bénin », a indiqué une source qui a requis l'anonymat.

 

Alors que le deuxième mandat de Patrice Talon approche de sa conclusion, cette réunion revêt une importance particulière. Le président souhaite vraisemblablement s'assurer que les modifications constitutionnelles et électorales nécessaires seront mises en place avant la fin de son mandat, afin de garantir la stabilité politique et le bon fonctionnement du pays.

 

Ces discussions avec les députés ne représentent qu'une première étape dans le processus de réforme constitutionnelle et électorale à venir au Bénin. Les propositions discutées lors de cette rencontre devront être examinées plus en détail, débattues et éventuellement approuvées par d'autres instances, notamment l'Assemblée nationale, avant de devenir des lois.

 

 

Dans la même catégorie
Des députés à l'Assemblée nationale du Bénin

Parlement béninois : une première session parlementaire 2024 productive avec 17 lois adoptées

Lors de la première session ordinaire 2024, l'Assemblée nationale du Bénin a adopté 17 lois et autorisations...

L'ex-président du Bénin, Thomas Boni Yayi chez Bruno Amoussou

Mort du Père Jacques Amoussou : les condoléances de Boni Yayi à son frère Bruno Amoussou

Le jeudi 18 juillet 2024, l'ex-président Bénin, Boni Yayi, s'est déplacé au domicile de Bruno Amoussou,...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 17 juillet 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire