Publicité

Constitution du Bénin : l'Opposition dit non à une «révision opportuniste» pour un troisième mandat de Patrice Talon

Le parti d'opposition «Les Démocrates» a dénoncé le mercredi 3 janvier 2024 une révision de la Constitution qui pourrait ouvrir la voie à un troisième mandat du président Patrice Talon.

Le Secrétaire national à la Communication du parti d'opposition «Les Démocrates », Guy Dossou Mitokpè.

Le Secrétaire national à la Communication du parti d'opposition «Les Démocrates », Guy Dossou Mitokpè.

La plus grande force de l'opposition au Bénin ne veut pas entendre parler d'une nouvelle révision de la Constitution au Bénin. L'information faisant état d'une nouvelle révision de la Constitution béninoise fait polémique depuis les déclarations du président de l'Assemblée nationale, Louis Vlavonou, lors d'une rencontre organisée fin décembre 2023 avec les présidents d'institutions et du ministre de la Justice et de la législation. « Nous qui sommes ici, nous représentons la Nation toute entière. Ce sont les Institutions de la République et nous sommes comme une Assemblée Constituante parce que ce qui se discute et se fait ici, est au-delà de nos pauvres personnes. C’est la refonte totale de tout le système qui est en jeu », a déclaré le chef du parlement au cours de cette rencontre.

 

Mercredi 3 janvier 2024, le parti d'opposition « Les Démocrates » a fait une déclaration de presse pour dénoncer les propos révisionnistes de la constitution du président Louis Vlavonou. C'est par la voix de son secrétaire national à la communication, Guy Dossou Mitokpè. « C'est un Non catégorique à la révision opportuniste  de notre Constitution qui  ouvrirait la voie à un troisième mandat (au président Patrice Talon, ndlr) », a déclaré le parti. Le parti Les Démocrates assure qu'il « ne participera à aucune manœuvre de révision constitutionnelle qui ferait le lit à un troisième mandat ou à un troisième mandat déguisé ».

 

L'opposition appelle à une mobilisation générale contre toute révision 

 

Pour l'opposition, les Béninois doivent se tenir prêt pour barrer la voie à tout projet de révision constitutionnelle. « Nous appelons à une mobilisation de toutes les  forces démocratiques,  de la société civile et des citoyens épris de justice et de démocratie pour condamner les manœuvres visant à une tentative de révision de notre constitution, de dénoncer la manipulation et la vassalisation des Institutions de la République », précise le parti.

 

La formation politique d'opposition présidée par l'ex-président Thomas Boni Yayi réaffirme «qu'en aucun cas le parti "Les Démocrates " ne donnera son accord pour une révision opportuniste de la Constitution, qui conduira à un troisième mandat ou à un troisième mandat déguisé ».

 

Louis Vlavonou invité à démissionner 

 

Dans sa déclaration devant la presse, l'opposition a estimé que le président de l'Assemblée nationale du Bénin devrait démissionner pour ses propos révisionnistes de la constitution. « Au regard de son rang dans la chaine des responsabilités dans notre pays cette déclaration de Monsieur Louis Vlavonou Président de l'Assemblée nationale est un parjure. Et pour sa propre dignité dans un Pays qui se respecte et qui respecte ses propres valeurs  Monsieur Louis Vlavonou devrait purement et simplement démissionner de la Présidence de notre Assemblée Nationale ou il devrait être destitué par ses pairs pour avoir outrepassé ses compétences et pour n'avoir reçu aucun mandat d'aller faire une telle déclaration », insistent les opposants.

 

 

 

Dans la même catégorie
Le président de la transition guinéenne, le Colonel Mamadi Doumbouya

Guinée : condamné à 5 ans de prison, l’ex-numéro 2 de la junte radié de l'armée par Doumbouya

Sadiba Koulibaly, ancien chef d'état-major de l'armée guinéenne et numéro 2 de la junte au pouvoir, a...

L'ex-vice président Saulos Chilima

Malawi : le parti du vice-président Saulos Chilima demande une enquête sur son décès dans un accident d'avion

Au Malawi, le parti de l'ex-vice-président Saulos Chilima, décédé dans un accident d'avion lundi 10 juin...

Le président de la Fecafoot Samuel Eto'o

Polémique autour d'une candidature à la présidentielle au Cameroun : les mises au point de Samuel Eto'o

Sur sa page Facebook, le Président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a affirmé jeudi...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire