Publicité

Ousmane Sonko : la Cour de justice de la CEDEAO déboute l'opposant sénégalais

L'opposant Ousmane Sonko a été débouté ce vendredi 17 novembre 2023 par la Cour de justice de la CEDEAO dans son dossier qui l'oppose à l'État du Sénégal.

L'opposant sénégalais Ousmane Sonko

L'opposant sénégalais Ousmane Sonko

Aucun droit de l'opposant Ousmane Sonko n'a été violé par l'État sénégalais. C'est qu'il convient de retenir de l'une des décisions rendues par la Cour de justice de la CEDEAO sur les trois requêtes déposées par les avocats de Ousmane Sonko. 

 

Ce vendredi 17 novembre 2023, cette juridiction régionale a rejeté les demandes des avocats de l'opposant sénégalais qui l'ont saisi en septembre 2023 afin de se prononcer sur plusieurs violations des droits l’homme dont Ousmane Sonko a été victime.

 

Ces avocats reprochent entre autres à l'Etat du Sénégal de n'avoir pas permis à Ousmane Sonko d'avoir droit à un procès équitable, de manifester librement et d'être emprisonné en violation de toutes procédures équitables. Des demandes qui sont toutes rejetées par la Cour de justice de la CEDEAO.

 

LIRE AUSSI : Présidentielle au Sénégal : Macky Sall désigne le premier ministre Amadou Ba candidat de son parti
 

Plus surprenant encore, la juridiction ouest-africaine a également refusé de rendre des décisions sur deux autres requêtes des avocats de Sonko. Il s'agit des requêtes relatives à la dissolution de son parti, le Pastef et sa radiation des listes électorales.

 

L'opposant Ousmane Sonko risque de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle prévue en février 2024 si sa demande vient à être rejetée par la Cour suprême du Sénégal. En effet, la Cour suprême du sénégalais se prononce ce vendredi 17 novembre 2023 sur la légalité ou non de sa radiation des listes électorales. Cette décision devrait déterminer l'avenir politique de Ousmane Sonko.

Dans la même catégorie
Commune de Kpomassè. Image d'illustration

Bénin : liste des 51 PRMP des communes à statut ordinaire après tirage au sort

Un tirage au sort a permis de désigner les 51 Personnes responsables des marchés publics (PRMP) pour...

L'activiste Kémi Seba perd sa nationalité française

Kemi Seba déchu de la nationalité française pour ses positions anti-françaises

Le mardi 9 juillet 2024, les autorités françaises ont officiellement retiré la nationalité française...

Des drapeaux des pays de la CEDEAO.

Retrait des pays de l'AES de la CEDEAO : les conséquences selon le président de la Commission

Lors du sommet de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) tenu le dimanche 7...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire