Publicité

Guinée : évasion spectaculaire de Dadis Camara et de principaux accusés

Une évasion spectaculaire de l'ex-président Dadis Camara et de plusieurs accusés dans le procès du massacre du 28 septembre 2009 est enregistrée depuis ce samedi 04 novembre 2023 en Guinée. Un commando a fait évader ces célèbres prisonniers de la prison centrale de Conakry.

L'ex-président Moussa Dadis Camara

L'ex-président Moussa Dadis Camara

Poursuivis dans le procès du massacre du 28 septembre 2009, le capitaine Dadis Camara et plusieurs détenus ont été sortis de prison par des inconnus. Ce matin du samedi 04 novembre 2023, un commando lourdement armé a fait évader de la prison centrale de Conakry le capitaine Moussa Dadis Camara, Claude Pivi, Blaise Goumou et Moussa Tiégboro Camara. 

 

Selon Jeune Afrique, le commando qui a mené l'opération d'évasion est composé de quatre véhicules de type pick-up et est dirigé par le fils de Claude Pivi, un ancien membre des Forces spéciales. Après cette évasion spectaculaire, des opérations de ratissage ont été lancées dans la capitale Conakry pour retrouver les détenus évadés. 

 

Quant à Moussa Tiégboro Camara, ex-chargé des services spéciaux, de la lutte anti-drogue et du grand banditisme, aurait été arrêté après son évasion, apprend le même média. Sous la présidence de Dadis Moussa Camara entre 2008 et 2009, Claude Pivi a été ministre chargé de la Sécurité présidentielle.

 

Le capitaine, Moussa Dadis Camara et plusieurs hauts responsables de son régime, sont poursuivis par la justice guinéenne pour crimes contre des manifestants le 28 septembre 2009. 

 

Ce jour-là, des manifestants qui marchaient au stade de Conakry ont été massacrés par les militaires au pouvoir. Des organisations de la société civile parlent de plus de 150 morts dans ces manifestations.

 

Ils comparaissent devant le tribunal pour des faits présumés de meurtres, assassinats, viols, pillages, incendies volontaires, vol à main armée, coups et blessures volontaires, outrage à agent de la force publique, tortures, enlèvement et séquestration, non-assistance à personne en danger, violences sexuelles, atteintes à la pudeur, détention illégale de matériels de guerre de première catégorie et complicité de ces infractions.

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Arnaud

😂😂😂😂 Dadis Camara évasion spectaculaire

04-11-23 à 02:28

Laisser un commentaire