Publicité

Candidature à la présidentielle 2026 au Bénin : Kemi Seba parle de fake news et dément

Kemi Seba n'est pas en lice pour la présidentielle 2026 au Bénin. Ce jeudi 26 octobre 2023, l'activiste panafricain parle de fake news suite aux informations relayées dans les médias quant à son éventuelle candidature.

Le président de l'ONG Urgences panafricanistes Kemi Seba

Le président de l'ONG Urgences panafricanistes Kemi Seba

Annoncé candidat à la présidentielle de 2026, Kemi Seba s'étonne et évoque une fausse information.  Dans une vidéo diffusée sur Facebook ce jeudi 26 octobre 2023, le pourfendeur de la Françafrique Stellio Gilles Robert Capo-Chichi alias Kemi Seba  dément son éventuelle candidature à la succession de Patrice Talon en 2026.

 

Le président de l'ONG Urgences panafricanistes affirme qu'il est avant tout un Béninois et qu'il n'y a aucun problème s'il devait se présenter à la présidentielle 2026. Mais, il nuance : « (...) Tout le monde sait que je ne suis pas le genre de sous-homme qui n’a pas le courage de dire les choses à visage découvert. Quand je dis quelque chose, je le dis de manière explicite. Le jour où je vais me présenter à des élections, je convoque une conférence de presse et je dis je me présente à des élections », a indiqué Kemi Seba.


L'activiste panafricaniste trouve dans la fausse information de sa candidature à la présidentielle 2026 une manipulation des déclarations issues d' un communiqué. Ce communiqué affirme que Kemi Seba et ses soutiens vont militer pour l'élection d'un candidat à la présidentielle 2026. « Je ne suis membre d’aucun parti. Pour me présenter, il faut que je rentre dans ces partis et que je cherche des parrainages. Ça n’arrivera jamais. Je ne suis pas dans cette démarche-là », a-t-il déclaré.


Pour Kemi Seba, une seule main est derrière cette fausse information diffusée dans les médias. C'est celle du gouvernement béninois dirigé par Patrice Talon. « Le régime de Patrice Talon a créé cette fake news parce qu’il sait qu’il est très mal vu de déclarer avec certitude qu’on se présente à des élections présidentielles en cette période, ça fait trop tôt, ça peut donner l’impression, la sensation que ce n’est pas le peuple qui nous intéresse mais le pouvoir », a-t-il dénoncé.

 

 

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire