Publicité

Niger : Macron demande la libération immédiate de Bazoum après sa présumée tentative d'évasion

Alors que la junte au pouvoir au Niger accuse le président déchu Mohamed Bazoum de tentative d'évasion, le chef de l'État français Emmanuel Macron demande sa libération.

Emmanuel Macron et le président déchu du Niger Mohamed Bazoum

Emmanuel Macron et le président déchu du Niger Mohamed Bazoum

Emmanuel Macron prend à nouveau la parole sur la situation politique du Niger. Vendredi 20 octobre 2023, le président français a exigé « la libération immédiate de Bazoum ainsi qu’à celle de sa femme et de son fils ». Selon l'information rapportée par plusieurs médias français, Emmanuel Macron a également exprimé « sa vive inquiétude quant à la situation incertaine » de Mohamed Bazoum.


Dans un communiqué publié le jeudi 20 octobre 2023, la junte militaire affirme que le président déchu Mohamed Bazoum a tenté de s'évader à travers une opération d'exfiltration vers le Nigeria. « Ce jour 19 Octobre 2023 vers trois heures vers trois heures du matin le président Mohamed Bazoum accompagné de sa famille, ses deux cuisiniers et des éléments de sécurité, ont tenté de s'évader de son lieu de détention », indique le communiqué du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP).


Mais les avocats du président Mohamed Bazoum démentent cette tentative présumée d'évasion annoncée par la junte. « Nous rejetons énergiquement ces accusations montées de toutes pièces contre le président Bazoum », indique Me Mohamed Seydou Diagne, coordonnateur du collectif d’avocats du président déchu.


Au Niger, le président Mohamed Bazoum, élu en 2021, a été renversé le mercredi 26 juillet 2023 par un coup d'État organisé par le général Tchiani, chef de sa garde présidentielle. Depuis, le président déchu Mohamed Bazoum n'a jamais signé sa lettre de démission officielle.

 

 

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Xavier Claron

Bazoum est arrivé au pouvoir par un coup électorale il a obtenue que 35,o9 % de voix contre 51, 36% de Mahamane Ousmane, bien avant même nous l'avons pas aimer à plus forte raison pour l'elire, donc il serra juger pour plusieurs faits, donc Macron dégage

23-10-23 à 04:02

La machine

Pourquoi, Macron insiste t-il sur BAZOUM? Est-il le seul qui a été victime d'un coup d'État. Entout cas nos ancêtres sont au contrôlent.

22-10-23 à 07:39

Laisser un commentaire