Publicité

Burkina : Blaise Compaoré reconnait l’assassinat de Sankara et demande pardon

L’ancien chef d’État du Burkina Faso, Blaise Compaoré reconnait ses torts dans l’assassinat du Capitaine Thomas Sankara et demande pardon pour toutes les victimes de son régime.

Blaise Compaoré (à gauche) et Thomas Sankara (à droite)

Blaise Compaoré (à gauche) et Thomas Sankara (à droite)

Trois semaines seulement après sa brève visite à Ouagadougou, Blaise Compaoré souhaite obtenir le pardon de la famille Sankara et de ses compatriotes. Mardi 26 juillet 2022, une délégation ivoirienne a livré un message de Blaise Compaoré à l’endroit du président de la transition, Paul-Henri Sandaogo Damiba et du peuple burkinabè.  « Je demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes que j’ai pu commettre pendant mon magistère, plus particulièrement à la famille de mon frère et ami Thomas Isidore Noël Sankara. J’assume et déplore, du fond du cœur, toutes les souffrances et drames vécus par toutes les familles durant mes mandats à la tête du pays et leur demande de m’accorder leur pardon », a écrit Blaise Compaoré.  

 

Je demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes que j’ai pu commettre pendant mon magistère, plus particulièrement à la famille de mon frère et ami Thomas Isidore Noël Sankara. J’assume et déplore, du fond du cœur, toutes les souffrances et drames vécus par toutes les familles durant mes mandats à la tête du pays et leur demande de m’accorder leur pardon 

 

L’ex-homme fort de Kossyam, qui vit désormais en exil à Abidjan, souhaite que les Burkinabè puissent se mettre ensemble pour construire dans la paix leur pays. « J’appelle nos compatriotes, les filles et fils de l’intérieur comme de l’extérieur, à une union sacrée, à la tolérance et à la retenue, mais surtout au pardon, pour que prévale l’intérêt supérieur de la nation », demande-t-il. La délégation ivoirienne qui a remis le message de l’ex-président Compaoré au président de la transition, le colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, était composée de Djamila Compaoré, la fille de l’ancien président, et d’Ally Coulibaly, ministre-conseiller du président Alassane Ouattara. 

 

Ouattara soutient la démarche
 

Selon Ally Coulibaly, cette démarche bénéficie du soutien du président ivoirien Alassane Ouattara et vise à favoriser le processus de réconciliation lancé par Damiba. « Alassane Ouattara souhaiterait que le peuple frère du Burkina Faso entende ce message extrêmement fort de l’ancien président Blaise Compaoré à qui il accorde l’hospitalité en Côte d’Ivoire depuis huit ans, par humanisme et en raison des valeurs auxquelles il croit, au nombre desquelles la dignité humaine et le respect de l’intégrité des personnes », précise-t-il.

 

Alassane Ouattara souhaiterait que le peuple frère du Burkina Faso entende ce message extrêmement fort de l’ancien président Blaise Compaoré à qui il accorde l’hospitalité en Côte d’Ivoire depuis huit ans, par humanisme et en raison des valeurs auxquelles il croit, au nombre desquelles la dignité humaine et le respect de l’intégrité des personnes

 

Ce message de Blaise Compaoré intervient plus de trois mois après avoir été reconnu coupable par la justice burkinabè de l’assassinat de Thomas Sankara. En avril 2022, le tribunal militaire de Ouagadougou a condamné Blaise Compaoré à la prison à perpétuité pour son rôle dans les faits survenus le 15 octobre 1987. Ce jour-là, le révolutionnaire Thomas Sankara est assassiné dans un coup d’État qui va conduire au pouvoir son frère et meilleur ami, Blaise Compaoré. Ce dernier dirigera le pouvoir jusqu’au 30 octobre 2014 avant d’être renversé par une insurrection populaire. Depuis, Compaoré vit en exil en Côte d’Ivoire.
 

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire