Publicité

Bénin : les premiers mots de Boni Yayi après son élection à la présidence du parti Les Démocrates

Élu nouveau président du parti “Les Démocrates” ce dimanche 15 octobre 2023, l’ex-chef d’Etat Thomas Boni Yayi a pris la parole à la fin du congrès ordinaire qui s’est tenu à Parakou. Reconquête du pouvoir lors des élections générales de 2026, critique de la gouvernance du président Patrice Talon, retour des exilés politiques, libération des détenus politiques… les premiers mots de Boni Yayi après son élection à la présidence du parti Les Démocrates.

L'ex-président béninois Thomas Boni Yayi lors congrès ordinaire à Parakou

L'ex-président béninois Thomas Boni Yayi lors congrès ordinaire à Parakou

Boni Yayi prend désormais les rênes du plus grand parti d'opposition au régime de Patrice Talon. Ce dimanche 15 octobre 2023, l'ex-président a été élu nouveau président du parti d'opposition les Démocrates au terme du congrès ordinaire organisé à Parakou.

 

Jusqu'à son élection à la tête du plus grand parti d'opposition au Bénin, Boni Yayi était président d'honneur de cette formation politique. Le député Éric Houndété qui occupait la fonction de président du parti en devient dorénavant le premier vice-président.

 

Voici les premiers mots de Boni Yayi après son élection à la présidence du parti Les Démocrates

 

« Lors de notre congrès, nous avions évoqué Dieu, le Père céleste, Créateur du ciel et de la terre et mis nos travaux sous l’onction du Saint-Esprit pour qu’il répande sur nous tous ses grâces de sagesse et de tolérance.

 

Au terme des deux jours de travaux ardus, pratiquement sans sommeil, effectués avec abnégation, nous avons réussi à surmonter les obstacles et exorciser nos démons intérieurs de division et d’exclusion. Que l’Éternel soit béni et loué.

 

En effet, nous avons de nouveau réalisé l’union sacrée et mis en place une équipe solide de combats destinés à conduire à une victoire écrasante notre parti et le peuple béninois dans les confrontations des élections générales de 2026. Nous avons désormais vaincu l’esprit de timidité et reçu celui de vigueur et de courage pour prendre en main la mission historique qui incombe aujourd’hui aux Démocrates, parti du peuple.

 

Les populations du Bénin espèrent venir à bout de la misère et comptent sur nous pour leur assurer de nouveau le pain et la liberté aussi mieux que par le passé. Devions-nous nous atteler à rallier toutes les forces politiques de l’opposition et les unir, les fortifier pour mener ensemble le combat de restauration de la Démocratie, de l’Etat de droit, des droits de la personne humaine et du panier de la ménagère sans oublier les droits des producteurs et autres créateurs de richesse pour la prospérité pour tous dans notre pays.

 

Prenons solennellement ensemble aux côtés de notre peuple l’engagement de lutter sans désemparer pour la libération des détenus politiques et le retour sans conditions des exilés politiques. Les Béninois de toute catégorie sociale, travailleurs des villes et des campagnes, étudiants et femmes des marchés méprisant et rejetant la politique d’exclusion dans tous les domaines exercés par le pouvoir de la Rupture.

 

En effet, la gouvernance actuelle humilie, oppose et fragilise, met en danger l’unité , la paix et la cohésion nationale. Aujourd’hui, chers compatriotes, la recherche du développement équilibré et harmonieux de toutes les régions de notre pays est délibérément mis sous le boisseau. Nous ne pouvons en aucun cas fait nôtre cette volonté de développement à deux vitesses et d’exclusion tous azimuts, pratiqués sans état d’âme par le pouvoir de la rupture.

 

Chers militants et militantes, compagnons de lutte, je vous félicite pour l’esprit de sacrifice dont vous avez fait preuve. Et je vous invite à toujours œuvrer dans la fraternité et la paix au bien-être de tous par la foi et l’amour pour Dieu et pour autrui. Voici les bénédictions que nous avons reçues : le salut, la délivrance, les guérisons, les miracles.

 

Comme le peuple de Moise en route pour la terre promise, nous avons supplié Dieu de nous exaucer. À travers le parti Les Démocrates (LD), le Bénin passe de l’esclavage à la liberté, de la pauvreté à la richesse, des ténèbres à la lumière à travers l’aide de notre Dieu, des malédictions à toutes les bénédictions. Chacun doit faire la paix avec tout le monde dans notre pays. Le Bénin vivra ainsi dans la paix du cœur. Il vivra ainsi dans la paix avec les pays voisins et vivra toujours dans la grâce de Dieu, le miséricordieux dont les beautés sont inépuisables et la miséricorde illimitée.

 

Chers militants et chères militantes, je vous souhaite un bon retour dans vos familles et merci pour ces merveilleux moments que nous avons passés ensemble. Que Dieu vous bénisse abondamment. Merci beaucoup ».

 

Transcription : Ozias Hounguè

 

N.B : La rédaction du journal Libre Express a constaté une exploitation de certains de ses contenus dont elle a l’exclusivité sans mention de son nom. Toute exploitation de nos contenus sans mention de notre nom et redirection vers l’article concerné sur notre site sera passible de poursuites judiciaires. Respectez le travail de toute une rédaction !

Dans la même catégorie
Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Image d'illustration

Conseil des ministres au Bénin : les grandes décisions du mercredi 22 mai 2024

Le chef de l'État Patrice Talon et ses ministres se sont réunis à nouveau en session ordinaire du Conseil...

Publicité

Commentaires

Aucun commentaire sur cet article

Laisser un commentaire