Publicité

Coup d'Etat au Niger : l'Eglise catholique du Bénin demande la levée des sanctions et fait une recommandation à Talon

La Conférence épiscopale du Bénin (C.E.B) a demandé la levée des sanctions économiques imposées au Niger après le Coup d'Etat du 26 juillet 2023. Alors que la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) évoque une intervention militaire pour rétablir le président Mohamed Bazoum, l'Église recommande au président Patrice Talon de plaider pour la voie diplomatique auprès de ses pairs.

Le président Patrice Talon et des êveques du Bénin

Le président Patrice Talon et des êveques du Bénin

Déclaration sur la situation socio-politique du Niger

 

Frères et Sœurs en Christ, 


Femmes et Hommes de bonne volonté,


Membres de la Société civile, Acteurs et Leaders politiques et Dignitaires religieux,

 

Bien-aimés de Dieu,


Nous, vos Frères en humanité et par la grâce de Dieu, Pasteurs de la Conférence Épiscopale du
Bénin :


1- suivons avec une grande préoccupation le développement de la crise qui secoue depuis, quelques jours, le Niger, un pays proche, frère et ami. À la suite du Message qu'avec nos Frères Cardinaux, Archevêques et Évêques de l'Afrique de l'Ouest, nous avons adressé aux différents protagonistes, au peuple du Niger, à toutes les institutions et Nations solidaires de celui-ci, nous venons vous exhorter à l'espérance, à I'engagement et à la prière pour la paix, don suprême de Dieu aux hommes,


2- partageons les souffrances, les appréhensions et les espérances de l'Église catholique et du peuple nigérien en cette période difficile de son histoire. En effet, les sanctions d'une sévérité inédite imposées au Niger ne sont pas de nature à garantir le bien-être des populations déjà confrontées au drame de la pauvreté et de la misère. Une rapide levée ou tout au moins une révision desdites sanctions s'impose au nom de l'éthique, de la solidarité africaine et de notre humanité commune,


3- encourageons option renouvelée des divers protagonistes pour la résolution de la crise actuelle par la voie diplomatique faite de négociations, d'écoute, de réconciliation et de consensus conformément à I'esprit de I'arbre à palabre très ancré dans la tradition africaine ;


4- réaffirmons notre opposition à toute option militaire qui entraînerait le Niger et les pays de la sous région dans les affres du crépitement des armes et de leurs lourdes conséquences. La guerre est toujours un tunnel sans issue, une aventure imprévisible. Nous voudrions faire résonner au cœur de toutes les parties ces mots du Saint Pape Jean-Paul II, au cours de l'audience accordée le 23 mars 2003 aux journalistes de la télévision italienne « Telepace » : « la paix est la seule voie pour construire une société plus juste et solidaire (…) Jamais la violence et les armes n'ont résolu les problèmes des hommes. La paix est un don de Dieu ainsi qu'une conquête humble et constante des hommes » ;


5- exhortons notre pays le Bénin, dans les circonstances actuelles, à être au sein de la CEDEAO, le porte-flambeau de la voie diplomatique, du dialogue, de la tolérance, du pardon mutuel et du consensus à partir de son expérience de la Conférence des Forces Vives de la Nation. En effet, malgré les crises sporadiques du vivre ensemble, le Bénin est fondamentalement reconnu dans le concert des Nations comme un pays de paix et de dialogue ;


6- invitons instamment les prêtres à célébrer sur toutes les paroisses, la Messe pour la paix au Niger et dans la sous-région, le mardi 15 août 2023 à l'occasion de la célébration de la solennité de l'Assomption de la Vierge Marie, Reine de la paix. Par ailleurs, le vendredi 18 août 2023, tous les fidèles catholiques et les personnes de bonne volonté sont appelés à observer une journée de jeûne et de prière pour la même intention.


Que Marie, notre Notre-Dame des Victoires qui écrase la tête du Prince du mensonge, de la division, du désordre, du péché et de la mort, intercède pour nous ! Amen !
 

Fait à Cotonou, le 11 août 2023


Mgr Roger HOUNGBEDJI, 


Archevêque de Cotonou


Président de la C.E.B.

Dans la même catégorie
Entrée de l'Assemblée nationale du Bénin à Porto-Novo.

Présumé cas d'exécution extrajudiciaire à Porto-Novo : le gouvernement béninois invité à s'expliquer devant le parlement

Le député Abdou Akim Radji a indiqué à Libre Express avoir interpellé le jeudi 23 mai 2024 le gouvernement...

Le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition au Burkina. © Présidence du Faso

Burkina Faso : la transition du capitaine Traoré prolongée pour 5 ans

Après une journée d'assises nationales, les représentants de la société burkinabè ont signé ce samedi...

Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

Bénin : qui est Jacques Rolland Amadou, le nouveau préfet de la Donga nommé par Patrice Talon

En Conseil des ministres ce mercredi 22 mai 2024, le président Patrice Talon a nommé un nouveau préfet...

Publicité

Commentaires

Babatondé Thomas

Infiniment merci aussi. Benin Benin soyons "POUR" pour le Niger et non contre..

08-09-23 à 08:21

AKINTAN A. VICTOR

Vraiment que la paix soit , que l'esprit Saint dirige surtout les présidents des États de l'Afrique de l'ouest CEDEAO

19-08-23 à 12:28

Kindjibonou

Je suis très content de prête catholique, son excellence le Dieu de notre nation le Bénin de regarder de gauche à droite pour l'instauration de la paix

14-08-23 à 10:13

ADJIBA Cosme

Plaît au ciel qu'un bain de sang n'éclabousse pas l' Afrique et ne l'emporte pas dans ses flaux. Amen . À vous l'honneur mes très chers Evèqeues . Puisse Dieu exauce vos prières ,appaisé le cœur de se s peuples et rétabli l'ordre patriotique au sein peuple Nigérien.

14-08-23 à 01:12

ADJIBA Cosme

Plaît au ciel qu'un bain de sang n'éclabousse pas l' Afrique et ne l'emporte pas dans ses flaux. Amen . À vous l'honneur mes très chers Evèqeues . Puisse Dieu exauce vos prières ,appaisé le cœur de se s peuples et rétabli l'ordre patriotique au sein peuple Nigérien.

14-08-23 à 01:11

ADJIBA Cosme

Plaît au ciel qu'un bain de sang n'éclabousse pas l' Afrique et ne l'emporte pas dans ses flaux. Amen . À vous l'honneur mes très chers Evèqeues . Puisse Dieu exauce vos prières ,appaisé le cœur de se s peuples et rétabli l'ordre patriotique au sein peuple Nigérien.

14-08-23 à 01:11

Mamoudou Garba

Bel initiative des évêques du Bénin, j'espère que le Président Talon sera inspiré par le Saint Esprit

14-08-23 à 09:52

Poly de Dieu

Merci beaucoup mes chers évêques si commence c'est les pauvres qui en souffres

13-08-23 à 08:59

Anne DOMAGO

Nous vous remercions infiniment chers Évêque pour votre mot à l'endroit des peuples.. Merci beaucoup à vous.

13-08-23 à 06:51

Djenonlo Nestor alliance DAH DJENONLO

Je demande Pardon a mon président Mr Talon de revoir la décision parce que Niger Bénin nous sommes les mêmes si ça chauffe au Niger Bénin va sentir son chaleur

13-08-23 à 05:23

AFOUDA Adimi Élie est

Merci chers évêques pour l'esprit de clairvoyance et le franc parler. Nous n'avons pas à soutenir une idée aussi diabolique pour des intérêts particuliers du côlon et non des peuples. Où se trouve alors la liberté des peuples à disposer d'eux-mêmes ? J'espère bien que vos suggestions aient un écho favorable.

13-08-23 à 04:15

ODOUN-IRAN Roger

Merci beaucoup chers évêques. Sinon moi je ne comprends pas pourquoi est ce qu'il faut faire usage des armes pour régler une situation qui normalement est le bien de tout les pays de l'Afrique de l'ouest et de l'Afrique tout en entier. Non seulement, notre président a été vraiment trop rapide en disant qu'il soutiendrai la CEDEAO militairement. Le Niger est notre frère. Combattons ensemble pour un Afrique libre.

13-08-23 à 03:50

Laisser un commentaire